[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > Y > YELLOW6

Melt Inside

YELLOW6

(Make Mine)

lundi 8 janvier 2007, par François Legault

Ce nouvel album de Jon Attwood poursuit dans la foulée de son prédécesseur, Disappear here, à une exception près : une chanteuse dont la voix rappelle à la fois PJ Harvey et Melissa Etheridge accompagne le musicien. Yellow6 a toujours fait cavalier seul à l’exception de quelques rares collaborations. Il est reconnu pour ses longues pièces texturées et minimales constituées en bonne partie de boucles sur lesquelles il applique très délicatement les sons de sa guitare électrique plaintive. Il faut consacrer du temps à ses disques afin de les apprivoiser et d’en apprécier les infimes subtilités. La présence d’une chanteuse amène une nouvelle dimension à sa musique et, du même coup, en limite l’interprétation. En effet, à force d’écouter une pièce, on en reconnaît le début et la chanteuse, qui parle plus souvent qu’elle ne chante, agace et détourne l’attention de l’auditeur qui tente malgré tout d’apprécier la musique. L’idée d’y intégrer des paroles n’est pas pour autant mauvaise et pourrait s’avérer judicieuse dans le cadre d’un disque sur lequel plusieurs artistes seraient invités à prendre part à des pièces déjà parues qu’on prendrait plaisir à redécouvrir. Une version instrumentale de l’album Melt inside disponible via son site Web serait de mise et fort appréciée. FL

- Desc. : Ambiance sombre
- R.S.V.A. : Millimetrik, Portal, Rothko

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0