[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > W > WOUNDED LION

S/T

WOUNDED LION

In The Red

mardi 17 août 2010, par Éric Dumais

(2/5) La formation rock garage Wounded Lion vient de paraître son premier effort, un disque éponyme harassant et assez éreintant, paru le 27 avril dernier. C’est après s’être fait connaître grâce à son vidéoclip de la chanson Friendly ?, une présentation PowerPoint assez amatrice, mais tout de même bien rafistolée, que le groupe, originaire de Los Angeles en Californie, a connu pendant un bon moment une certaine visibilité grâce au succès de leur clip sur YouTube.

Le quintette, qui est bien établi sur l’étiquette In The Red (Black Lips, Thee Oh Sees, Mark Sultan), nous offre un opus rock garage assez intéressant, mais qui n’arrive pas à nous plaire totalement. Et la faute revient au chanteur de la formation, Brad Eberhard, qui, à cause de sa voix nasillarde parfois trop criarde, n’arrive pas à assurer une bonne cohérence vocale sur l’opus. Et l’effet déplaisant est encore plus amplifié lorsque les autres musiciens se mêlent de la partie en criant et en beuglant comme une meute de loups en chaleur. On n’est pas sorti du bois…

Il faut avouer cependant que l’album Wounded Lion n’est pas mauvais en soi. Il manque seulement un peu de finesse et de cohérence. Le son est brut, sale, direct et spontané, et fait parfois penser à l’urgence des Pixies ou des Stones. La pièce Hungry, qui débute assez tranquillement, devient un véritable enfer lorsque Brad Eberhard se met à beugler son refrain dans une langue indéchiffrable, ce qui lui donne l’allure d’un ivrogne quittant un bar vers 3 heures du matin. Sinon, les ambiances rock garage minimalistes sont la plupart du temps assez entraînantes, mais manquent énormément de maturité.

- Desc. : Rock garage minimaliste
- R.S.V.A. : Reigning Sound, Mark Sultan, Black Lips

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0