[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > W > WOODEN WAND & THE VANISHING VOICES

Gypsy Freedom

WOODEN WAND & THE VANISHING VOICES

(5RC)

mercredi 11 juillet 2007, par Arnaud Cordier

Si on devait symboliser Wooden Wand & the Vanishing Voice, ce serait certainement une hydre à cinq têtes, bestiole d’un autre âge aux pouvoirs magiques, à la vraisemblance invraisemblable. Depuis ses premières productions, l’assemblée new-yorkaise (et ses cinq albums officiels) s’est constamment étanché la soif de créer (innombrables sorties sous toutes les formes possibles) en prisant des chemins ardus, ceux de l’improvisation, du psychédélisme acoustique, du jazz sans frontières apparentes, usant d’une galaxie de sources sonores inconnues d’une quelconque table des matières. Après l’excellent Buck dharma en 2005 (il y eut sûrement d’autres sorties connues des plus passionnés), WWAVV propose sa vision d’un monde toujours aussi improvisé, nimbé d’ingérences tantôt maléfiques, tantôt féeriques, comme sur la superbe ballade Dread effigy. Gypsy freedom commence par un zeste d’« académisme jazzé » avant de prendre des détours plus en rapport avec leur parcours, jetant des pièces où les monologues instrumentaux se superposent pour enfin collecter le fruit de ces fabuleuses expérimentations incantatoires. Tordu et génial à la fois.
- Desc. : Folk psychédélique, avant-garde
- R.S.V.A. : Kemialliset Ystävät, Pearls Before Swine, Can

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0