[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > W > WOODEN SHJIPS

West

WOODEN SHJIPS

Thrill Jockey

jeudi 20 octobre 2011, par Thomas Jennequin

(3.5/5) Amateurs de noise et de rock psychédélique ? Ce troisième long jeu de Wooden Shjips aura de quoi vous combler ! Originaire de San Francisco, Wooden Shjips rappelle dès la première écoute des groupes tels que Spacemen 3, Suicide ou encore Brian Jonestown Massacre. Mais s’ils ne se démarquent pas vraiment de ces groupes devenus cultes, ils nous offrent tout de même une musique puissante et psychédélique à souhait qui peut assez rapidement devenir obsédante.

West est le premier album de Wooden Shjips enregistré dans des conditions optimales, il en résulte un son beaucoup plus ‘propre’ que dans les longs jeux précédents mais attention le tout ne devient pas ‘lisse’ pour autant, la musique de West conserve un côté très noisy avec un ‘son de garage’ qui tache encore un peu.

‘Black Smoke Rise’ ouvre ce long jeu pied au plancher avec la guitare saturée de Ripley Johnson (Moon Duo), suivie par l’apparition de la voix ‘hantée’ du même Ripley. Le tout est accompagné par la rythmique efficace de Omar Ahsanuddin (drums) et Dusty Jermier (bass) et par quelques (trop ?) discrètes notes à l’orgue de Nash Whalen et s’achève sur un solo de guitare de Ripley. Vous verrez peut-être sur cette pièce une influence de 13th Floor Elevators ou celle, plus évidente, des Black Angels (Phosphene Dream). Vous avez là la structure générale des différents morceaux de West avec tout de même quelques nuances d’une pièce à l’autre, tantôt plus planante (Crossing, Rising), tantôt plus rock (Home, Flight) et toujours très bon ! La pièce ‘Flight’ est la plus complète de toutes. L’orgue se fait beaucoup plus présent et, ajouté aux éléments précédemment mentionnés, rend la mélodie entêtante, presque enivrante.

Wooden Shjips nous livrent avec West un très bon album de space-rock, moins expérimental et plus accessible que le dernier White Hills, il manque peut-être un peu d’originalité et de ‘folie’ mais saura tout meme satisfaire les amateurs du genre.

- Desc : Space-rock, rock psychédélique, noise
- R.S.V.A : The Black Angels, White Hills, Spacemen 3

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0