[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > W > WOLLARD, CHRIS & THE SHIP THIEVES

S/T

WOLLARD, CHRIS & THE SHIP THIEVES

No Idea

dimanche 8 novembre 2009, par Nicolas Pelletier

(1.5/5) Wollard, un ancien membre des Hot Water Music et de The Draft, fait un rock indie correct mais assez commun, qui a le défaut d’être extrêmement prévisible. Ses riffs sont solides (No Exception à la Tragically Hip rencontrant Mudhoney) et ses arpèges de guitares sèches pas si mal que ça (Hey B, en toute fin de CD), mais trop souvent on voit se dessiner la chanson entière dès les 15 premières secondes. Pas de surprise.

Wollard, un Américain originaire de Flint au Michigan, n’est pas non plus le chanteur le plus spectaculaire ni le plus énergique de son époque. Ses mélodies sont parfois monocordes. Justes, mais conservatrices. Cet album fait un peu penser à un mélange de rock post grunge à la Doughboys, et de indie à la Eric’s Trip pour le ton du chant négligé (In The Middle Of The Sea). Si la musique de Wollard avait été plus lente, on tomberait dans le emo folk vaguement dépressif. Les chansons, plutôt dynamiques (The Same To You), sont livrées avec professionnalisme et précision, visiblement bien travaillées en studio. Mais il s’en fait tant de ce type de chansons folk rock de trois minutes et demie qu’on aura de la difficulté à trouver un intérêt particulier à Chris Wollard et son groupe The Ship Thieves. Les riffs plus carrés qui jaillissent ici et là, comme dans l’intro de Up To The Moon, sont agréables, mais, encore une fois, le manque de surprise et la pauvreté mélodique fait que le tout ne s’élève pas au-dessus de l’anonymat. Vers la fin, You Always Leave est un rafraîchissant stomp qui joue sur le contraste d’un texte noir sur une musique joyeuse.

Wollard a fait son chemin en collaborant avec plusieurs artistes dont Baroque (avec Samantha Jones), The Blacktop Cadence ainsi que Rumbleseat, aux côtés de son complice chez Hot Water Music, Chuck Ragan et de Samantha Jones qui y tenait la basse et le chant.

Wollard, guitariste, chanteur et principal auteur et compositeur du groupe, aurait tout intérêt à varier ses mélodies, ses structures de chansons et ses arrangements parce qu’autrement, il ne va simplement faire que passer. Entrer dans une oreille pour en ressortir aussitôt par l’autre.

- Desc. : Inide rock
- R.S.V.A. : Lemonheads, Doughboys, By Divine Right

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0