[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > W > WOLF, JOSIAH

Jet Lag

WOLF, JOSIAH

Anticon

jeudi 29 avril 2010, par Éric Dumais

(3/5) Dès l’âge de 9 ans, Josiah Wolf a la chance de recevoir les enseignements de son père à la batterie, ce qui le force, bon gré mal gré, à devenir quelques années plus tard un batteur d’expérience, mais aussi un multi-instrumentaliste hors pair.

Batteur de la formation Why ? et frère aîné du leader Yoni Wolf, Josiah Wolf tente sa chance en solo avec ce premier effort intitulé Jet Lag. La réalisation de l’opus a exigé certaines contraintes morales qui ont forcé l’artiste à déménager dans une autre ville. Il a quand même tenté de composer les premières pièces de son opus dans son appartement à Oakland, puis dans un studio loué, à côté duquel des groupes de métal jouaient à tue-tête à quelques portes, mais l’inspiration ne venait pas. La Californie, à cette époque, traversait une période légèrement brumeuse et mouvementée, et c’est ce qui a motivé Wolf, entre autres choses, à faire sa valise et à déménager dans un cottage perdu au milieu des bois, dans la région de Cincinnati. Comme seules sources d’inspiration désormais, Josiah Wolf pouvait compter sur la magnificence des arbres, la beauté de la neige et l’étendue d’un ciel ennuagé.

Jet Lag a été enregistré une première fois, de manière épurée, sans grande orchestration. C’est seulement par la suite que Josiah Wolf a incorporé une série d’instruments divers, en passant par la batterie, la basse, le piano, l’orgue, le marimba, afin de peaufiner et d’améliorer le résultat. Grosso modo, l’album est largement écoutable, même qu’il renferme quelques petits joyaux musicaux qui valent franchement le détour. The Truck And The Trailer, la pièce inaugurale, présente une ouverture légèrement fantaisiste avec une partition fort simpliste de marimba, par-dessus laquelle vont s’intégrer, par la suite, la voix magnifique de Wolf, une batterie vorace et un orgue hautement mélodieux. Citons, au détour, des pièces qui méritent l’attention, soit pour leur profondeur (Master Cleanse (California)), pour leurs rythmes à contretemps (The New Car), ou pour leur simplicité (Skull In The Ice), tout simplement.

Josiah Wolf nous offre un premier opus rempli de surprises et bien agréable à écouter. Bien évidemment, nous sommes assez loin de la formation indie rock Why ?, mais avouons-le, c’est justement ce que nous espérions.

- Desc. : Folk-rock exploratoire
- R.S.V.A. : Why ?, Jason Lytle, The Flaming Lips

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0