[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Tout seul dans la forêt en plein pour, avez-vous peur ? 3.5/5

WOELV

(K)

jeudi 24 avril 2008, par Jean-François Rioux

La bédéiste montréalaise Geneviève Castrée fait paraître son premier album sur l’étiquette K d’Olympia, Washington, appartenant à Calvin Johnson (Beat Happening, Dub Narcotic Sound System, Halo Benders etc). Un disque entièrement en français, quasi incompréhensible. La musique de Woelv est fort originale. Comme ses dessins, elle créé haut la main un quelque chose d’unique. La manière dont Geneviève chante est comparable à une Björk délicate et naïve, une Julie Doiron ou Chan Marshall avec moins de technique. On utilise une guitare acoustique, batterie et basse fort dépouillées, parfois du piano ou du bruit avec une déviation légère vers la musique lo-fi. En écoutant Woelv, on a l’impression d’être dans l’intimité la plus secrète de la chanteuse, ou encore, on se sent dans un conte pour enfant sur le bord d’être terrifiant. Castrée double sa voix pour donner l’impression d’une mini chorale parfois, ce qui ajoute un peu au côté enfantin de son projet. Le disque s’écoute et s’apprivoise très bien, sans parler du livret, superbe, orné des dessins de la jeune artiste, encore plus impressionnants avec le vinyle, coûteux mais parfaitement réussi.
- Desc. : Pop enfantin sinistre
- R.S.V.A. : Microphones, Julie Doiron, Björk

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0