[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > W > WINTERSLEEP

New Inheritors

WINTERSLEEP

Labwork

vendredi 16 juillet 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) La formation canadienne Wintersleep vient de larguer un album avec douze nouvelles pièces, qui s’intitule New Inheritors. D’un style assez similaire à Welcome To The Night Sky (2007), ce quatrième effort emprunte les mêmes sentiers battus du post-rock, avec peut-être une sonorité légèrement plus art-rock qu’à l’accoutumée.

En 2008, les musiciens canadiens ont été honorés en recevant un Juno (Canada’s Music Awards) pour le nouveau groupe de l’année et un MuchMusic Video Award pour le single Weight Ghost (2007). Depuis la parution de leur opus Welcome To The Night Sky, les membres de Wintersleep ont performé à plusieurs reprises en donnant des concerts à guichet fermé dans plusieurs villes, en plus de jouer à l’ouverture d’un spectacle avec Sir Paul McCartney au Canada, de faire le tour des États-Unis avec Wolf Parade, et d’entreprendre une tournée de trois mois avec Editors. C’est donc sur la route que sont nées les premières pièces de ce quatrième album.

New Inheritors est un opus encore plus accompli, plus mature, et beaucoup mieux travaillé que les parutions précédentes. On sent pas mal moins, à l’écoute, cet esprit spontané et direct qui caractérisait les débuts de la formation. En effet, dès les premiers balbutiements d’Experience The Jewel, la sonorité a pris de la vigueur, l’orchestration s’est solidifiée, et le chant de Paul Murphy, pour sa part, s’est vraiment amélioré. On a même l’impression, à certains moments, d’entendre la voix sensuelle et profonde d’Ed Kowalczyk, le chanteur du groupe Live. Ainsi, l’opus s’ouvre sur une magnifique mélodie au violon, laquelle, une fois entièrement essoufflée, est reprise par des accords secs et saccadés à la guitare électrique. La pièce progresse ainsi, avant que la batterie ne tombe de nulle part, et que le chant rêveur de Murphy emplisse l’air de son arôme délectable. New Inheritors est un album qui explore des thématiques plus réservées, plus intimes, à la limite même de la confidentialité. On sent, de la part du quintette, une meilleure maîtrise des instruments ainsi qu’un talent fou pour les ambiances hautement mélancoliques.

Wintersleep sera au Cabaret Mile End le 30 octobre 2010.

- Desc. : alternatif/Indie rock
- R.S.V.A. : Plants And Animals, The New Pornographers, Tokyo Police Club

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0