[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > W > WINFRED E. EYE

Today Was Another Day

WINFRED E. EYE

Antenna Farm

vendredi 2 mars 2012, par Nicolas Pelletier

(4/5) Le succès du folk intime de Bon Iver et Bonnie ’Prince’ Billy rayonne sur d’autres excellents « folksingers » qui nageaient jadis dans l’indifférence générale. La formation d’Oakland, en Californie, Winfred E. Eye, fait définitivement partie de la courte liste de musiciens à découvrir si vous aimez le folk émotif.

Déjà fort d’un remarquable album en 2009 intitulé « Til I Prune », Eye prouve qu’il n’est pas l’affaire d’un seul album en récidivant avec « Today Was Another Day », contenant douze pièces folk minimalistes, personnelles et, gros bonus, souvent accrocheuses. Plusieurs auteurs-compositeurs-interprètes s’essayent dans le moule dépouillé que privilégie le folk mais peu se démarquent autant que Bon Iver, Iron & Wine ou Eric Bachmann, et c’est avant tout une question de talent mélodique. L’air de Customer Service est immédiatement reconnaissable, d’autant plus qu’il s’agit là de la plus efficace complainte du client mécontent qu’on ait entendu en chanson. Ce qui est assez particulier est qu’on pourra aussi interpréter les paroles comme étant celles d’un patron pris avec des employés paresseux (Hey, you work for me / I’m the one who pays you / I’m the one who’s good to you / Be good to me) ce qui prend un autre angle plus loin (Hey, I’m the one who feeds you / I’m the one who listens to you / Listen to me / I cant get no service here and I’m out on my own / How do you expect this big boss to feel at home / My money and my time are much too precious to spend on you). Bref, un morceau fort intéressant et original dans son propos.

Winfred E. Eye a le bon goût de varier les ambiances : ils nous servent de doux et vaporeux folks comme le font Neil Young ou J.J. Cale (Burning Alone) avec de petites touches électriques ou tex-mex. La livraison vocale, personnelle et désarmante rappelle parfois feu le magnifique Vic Chesnutt, le désespoir en moins. Quand ils prennent une touche plus rock, on hume des parfums de Calexico (Froze Hem) ou Herman Düne. De plus, les gars disposent d’un bon sens de l’humour, comme sur Why Me, où il demande à sa blonde si « sa face est ok » et de quoi ont l’air les poils qu’il a entre les yeux !

Il s’agit du 4e microsillon de la formation depuis l’an 2000, qui a aussi publié un EP. Le groupe a connu plusieurs changements de personnel. Actuellement, Aaron Calvert (chant, guitare), Mikel Garmendia (basse, guitare), Craig Adams (guitares) et Rich Douthit (batterie) en sont les quatre composantes. Le noyau Calvert-Garmendia évolue ensemble depuis près de 15 ans.

- Desc. : Americana folk
- R.S.V.A. : Bon Iver, Anders Parker, WiBonnie ’Prince’ Billy

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0