[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > W > WINCHESTER WARM

Sky One Room

WINCHESTER WARM

Indépendant

jeudi 20 janvier 2011, par Nicolas Pelletier

(3/5) Lancé en tant que projet folk, en marge des activités du groupe rock Poorfolk, Winchester Warm devient, à force de performances et maintenant avec ce premier album, un groupe en soi. Jon Pierce et Matt Godin ont formé un duo autosuffisant : le premier joue de la guitare et chante, alors que le second joue de la batterie et chante également. À deux, grâce à leurs harmonies vocales, ils couvrent le spectre instrumental essentiel au folk, tout en conservant un aspect épuré.

Leur folk américana en est un de qualité, tout en restant volontairement les deux pieds ancrés dans la simplicité. On repassera pour l’originalité, mais on ne peut que leur donner une bonne note pour la beauté constante de leurs harmonies vocales (Surfs Up) et souligner leur exploit de sonner aussi bien (et aussi « large ») pour un simple duo. Bien sûr, sur CD, Pierce s’est permis quelques pistes de guitares superposées – ce qu’il ne peut évidemment pas reproduire en concert – mais Winchester Warm demeure un album très simple et épuré. L’enregistrement de la voix principale, celle de Pierce, est par contre parfois de mauvaise qualité sur ce premier opus indépendant. On tombe parfois dans la qualité « démo » du côté de la voix, avec des échos un peu mal calibrés.

Alors que son groupe principal, Poorfolk, vire de plus en plus vers un rock électrifié, Pierce attribue ses compositions les plus sensibles à son nouveau projet, lui réservant son jeu plus acoustique. Les chansons présentées ici sont toutes intéressantes, mais aucune n’est vraiment géniale, faute de mélodies vraiment accrocheuses, ou de moment phare au sein de l’album. « Pardon » est peut-être la meilleure pièce du lot, une coche au-dessus de la moyenne dans ces 41 minutes de folk.

Ces deux gars d’Ottawa ont une excellente réputation au niveau scénique : plusieurs critiques ont manifesté leur coup de cœur à l’écoute de la performance authentique, bien sentie et rigoureuse du duo Pierce-Godin. Le nom du groupe, sonnant très western, vient tout simplement de la première phrase d’une de leurs chansons, évidemment intitulée « Winchester Warm ».

- Desc. : Indie folk americana
- R.S.V.A. : Iron & Wine, Crooked Fingers, Plants & Animals

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0