[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Eskimo Snow

WHY ?

Anticon

dimanche 31 janvier 2010, par Nicolas Pelletier

(3/5) Le plus récent album des frères Wolf est sans doute le plus accessible de leur carrière amorcée en 2003 et riche de quatre albums. Dès la première chanson, la courte These Hands, on sent une tendance beaucoup plus mélodique, où Yoni chante maintenant beaucoup plus qu’il ne parle – ce qu’il avait beaucoup tendance à faire sur « Alopecia ». Les deux albums ont été enregistrés simultanément, alors que le trio, originaire de Cincinnati, s’était arrêté à Minneapolis. Deux membres de Fog se sont joints aux frères Wolf et Doug McDiarmid, ce qui contribue probablement au son plus « band » de ce nouvel album.

Wolf s’éloigne donc du slam. L’angle mélodique est accentué par les musiciens de Why ? qui livrent une performance plus rock standard que jamais. January Twenty Something est une balade rock qu’on sent sincère. Rien de spectaculaire à la batterie, même si on dispose d’un talent immense en Joshua Wolf. On est là pour livrer une émotion, un message, une chanson. Cet axe plus standard est d’un côté intéressant parce qu’il rend ce groupe aux textes intelligents plus accessible, mais de l’autre, il y perd en originalité.

On retrouve quand même toute la verve et l’énergie de Yoni Wolf vers le milieu de l’album, notamment sur l’excellente Into the Shadows of My Embrace. Cet auteur peut être carrément brillant quand il mêle faits vécus, commentaires acidulés et rimes intelligentes dans les mêmes strophes. La fin du morceau se termine avec un solo de guitare heavy rock qui sonne sommes toutes assez cliché, mais vu l’efficacité de la chanson, on leur pardonnera cet écart. Une fois n’est pas coutume. One Rose, la chanson suivante, dans un moule plus folk et plus typique de « Why ? », est un autre excellent moment. La voix doublée sur les phrases clé donne une belle dimension à cette chanson personnelle parlant du processus d’acceptation de soi.

« Eskimo Snow » est une belle suite à l’excellent « Alopecia », même si le résultat paraît inférieur. Mais la barre était haute…

- Desc. : Indie rock
- R.S.V.A. : Fog, Human Highway, Modest Mouse

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0