[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > W > WASHED OUT

Within and Without

WASHED OUT

Sub Pop

lundi 12 septembre 2011, par Vanessa Hauguel

(3.5/5) Un autre de ces jeunes garçons américains (aka Ernest Greene), dont le goût de la musique lui est venu en tentant de tuer le temps dans sa chambre de résident. Album enregistré avec Ben Allen (Animal Collective, Deerhunter) il en résulte d’insaisissables riffs de basses et de synthés brillamment imbriqués et étrangement, sans pastiche ni pointe d’ironie. Le geek n’a jamais été aussi sensuel et il s’assume pleinement avec gracieuseté et sans prétention.

Même si le son semble bien soigné et se rapporte au genre mal aimé du Chillwave, il s’en dégage une pop rêveuse, de l’electro low-fi crédible. Oui, la vague revanche des nerds 80’s et de leurs synthétiseurs fait rage, mais certains efforts issus de ce courant, marqueront le passage. Ironiquement, Washed Out et cette électro pop de chambre n’est pas partie pour se volatiser complètement une fois la rafale passée. C’est avec éclat que plusieurs chansons Eyes be Closed, Far Away, You And I, retiennent bien l’attention. Des rythmes catchy, et qui ne s’imbibent pas trop vite ; rien de trop anticipé ici. Greene sait comment se laisser désirer et lègue derrière ses chansons des vapeurs, comme en rêve. Nous laissant planer entre le songe et la réalité, dans un état de demi-éveil, on somnambule à travers Within and Without.

Des chansons assurément délassantes, qui nous étreignent jusqu’à nous submerger complètement ou jusqu’à en être délavés, si l’on peut dire. Le bémol, pour certains cet album n’est que brume pouvant manquer de substance et d’épaisseur, mais c’est peut-être à ce manque qu’on lui doit cette texture éthérée et ce magnétisme fascinant. Je sens pour ma part plus qu’une simple brise estivale aux sonorités psychédéliques. Qui sait ? Greene contribuera peut-être même à redéfinir le Chillwave et lui donner un autre souffle ; et qu’on aime ou non, il maîtrise à merveille sa vague à lui.

- Desc. : Chillwave, électro lo-fi shoehazy
- R.S.V.A. : Neon Indian, The Merkin Dream, Toro Y Moi

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0