[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > W > WARLOCKS, THE

The Mirror Explodes

WARLOCKS, THE

Tee Pee

vendredi 10 juillet 2009, par Jeff Bugz

(3/5) Depuis la parution de Surgery, les Warlocks manquent carrément d’énergie, passant d’un rock shoegaze parfois assez émotif à de plus de longues pièces psychédéliques planantes. Serait-ce la découverte de drogues dures, le manque de vitamine C ou un choix personnel ?

Malgré des baisses de régime irrégulières dans la musique des Warlocks, ce qui parfois pourrait en ennuyer plus d’un, leur son reste sensiblement unique. Sans nécessairement réinventer le genre, la troupe nous sert une bonne dose d’hallucinogènes et de voyages astraux dans leur création déconstruite dans des murs de distorsion. Derrière le bruit des guitares, la lenteur de certains morceaux et le manque de vocaux, on y retrouve bien enfouie une chanson pop, tout ce qui a de plus simple. Mis à part Red Camera, la pièce d’introduction, aucune des chansons de The Mirror Explodes n’est un tube radio ! Cependant, il ne faut pas croire pour autant que cet album est une merde puisqu’il est plutôt un bijou dans le genre.

Un disque qui peu prendre un certain temps à être adopté car il se retrouve loin de la perfection de leur 3ième parution. The Mirror Explodes est recommandé aux amateurs de musique shoegaze et expérimentale puisque les membres du groupe ne se gênent pas pour expérimenter et se laisser aller.

- Desc. : Shoegaze pop psychéxperimental
- R.S.V.A. : Jesus & Mary Chain, Velvet Underground, Spacemen 3

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0