[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > W > WAR ON DRUGS, THE

Slave Ambiant

WAR ON DRUGS, THE

Secretly Canadian

samedi 18 février 2012, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) The War on Drugs est un groupe de Philadelphie qui existe depuis 2003, mais dont on a ici la première publication depuis le départ de l’un de ses cofondateurs, Kurt Vile, qui connaît un succès intéressant depuis que Kim Gordon a mentionné qu’elle écoutait trop souvent son premier opus solo.

Maintenant mené par Adam Granduciel, le quatuor offre un album qui surprend au fur et à mesure qu’on le découvre. Alors qu’avec les deux premières chansons (Best Night et Brothers), on est confronté à un espèce de Tom Petty avec effets, dans un moule assez folk rock, les titres suivants varient graduellement pour se tourner vers des claviers plus ambiants (The Animator) et un rock pression plus proche de Nick Cave des premières années (Come to the City), le ton inquiétant en moins.

Les airs de Granduciel peuvent avoir certains liens de parenté avec ceux de Joseph Arthur ou de John Vanderslice mais c’est dans la clarté de la voix que le chanteur né à Dover dans le Massachusetts arrive souvent deuxième, même face à un Petty nasillard. La réverbération ajoutée sur la pourtant intéressante voix de Granduciel lui confère une certaine distance, une certaine inhumanité qu’il aurait autrement étant donné l’intensité déployée. Peu de mélodies mémorables, mais l’effet hypnotique est assez captivant. En stabilisant au maximum l’intonation, The War on Drugs crée une boucle étourdissante sans quoi ses chansons seraient assez semblables à celles de Bob Dylan. C’est d’ailleurs l’admiration commune pour M. Zimmerman qui avait à la base uni Kurt Viel et Granduciel, ce dernier ayant une voix nasillarde assez proche de celle de la légende folk. L’influence de Bruce Springsteen est également très palpable sur I Was There, un morceau qui sent la route, le spleen et l’Americana côte Est.

Slave Ambiant est un album franc et solide, mais pas nécessairement essentiel.

- Desc. : Indie rock folk
- R.S.V.A. : Joseph Arthur, Mojave 3, Kurt Vile

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0