[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > W > WALLFLOWERS, THE

Glad All Over

WALLFLOWERS, THE

Sony/Columbia

mercredi 19 décembre 2012, par Nicolas Pelletier

(3/5) Coïncidence ou synchronisation ? Voilà qu’à quelques semaines d’intervalles, Bob Dylan et son fils Jakob publient respectivement des albums (« Tempest » pour le père et « Glad All Over » pour le fils avec son groupe The Wallflowers).

Un nouvel album des Wallflowers attire toujours l’attention d’abord et avant tout parce qu’il s’agit du groupe du fils d’une des plus grandes voix de l’Histoire du Rock : Jakob Dylan, fils de Bob. Comme Adam Cohen, le fils tente de faire son propre chemin alors que des éléments essentiels (la voix, les textes) ne peuvent que rappeler l’œuvre du paternel. On s’entend que ces deux fils ont de la pression : leurs pères comptent parmi les plus grands poètes du rock, des légendes vivantes – rien de moins !

Les Wallflowers ont connu leur juste part de succès à la fin des années, notamment avec le tube One Headlight qui s’était fait remarquer. On les a un peu oubliés depuis. Dylan jr a publié quelques albums solos sans succès notoires. Les revoici avec un nouvel album, leur 6e, leur premier depuis « Rebel, Sweetheart » datant de 2005. Jakob Dylan a publié deux albums solos, en 2008 et 2010 qui ont tous deux connu du succès aux États-Unis (#8 et #2 sur les palmarès, respectivement).

« Glad All Over » est un solide album rock qui rappelle peut-être davantage Elvis Costello (It’s a Dream) que le paternel. Jakob a bien sûr la voix de son père, mais en version « bien plus en forme ». Douce, soyeuse, mais quand même virile, la voix de Dylan est beaucoup moins nasillarde que celle de son père au même âge. Le rock des Wallflowers est formaté pour la radio : sans surprises, sans grands écarts d’intensité, sans jamais déroger du style folk rock standard (Love is a Country). À peine sent-on des guitares un peu inspirées de T-Rex sur le premier titre (Hospital for Sinners).

- Desc. : Rock
- R.S.V.A. : Counting Crowes, Bruce Springsteen, Elvis Costello

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0