[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > W > M. WARD

Transistor Radio

M. WARD

(Merge)

mardi 28 novembre 2006, par Stéphane Martel

Non, il ne s’agit pas du premier album de Mike Ward l’humoriste mais bien celui de l’ancien membre de Rodriguez. Sur ce quatrième opus, l’homme explore de sombres territoires. Cet hommage à l’âge d’or de la radio dont le sous-titre pourrait bien être « Folk from hell » révèle ses charmes lentement et fait effet après quelques écoutes attentives. Sur un déluge de guitare acoustique, Ward traîne sa voix lasse, parfois trafiquée, sur les 16 titres de cette œuvre bourrée à craquer de paradoxes : à la fois décontractée et trouble, incluant des reprises des Beach Boys et de Bach, Hi-Fi pour l’une des meilleures pièces définitivement lo-fi, etc. Ironie du sort ou coup calculé ? Sais pas. Mais force est d’admettre que l’ami s’en sort haut la main. Squelettique et captivant. SM

- Desc. : Country folk lo-fi
- R.S.V.A. : Rodriguez, Tom Waits, Ron Sexsmith

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0