[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > V > VULGAIRES MACHINS

Requiem pour les Sourds

VULGAIRES MACHINS

Indica

mercredi 9 juin 2010, par Éric Dumais

(4.5/5) Après le succès Compter les Corps, l’opus qui les a réellement fait connaître auprès du grand public québécois, les Vulgaires Machins sont de retour avec un cinquième album beaucoup plus punk qu’à l’accoutumée, Requiem pour les Sourds. Le quatuor montréalais, reconnu pour ses mélodies accrocheuses et ses textes engagés, revient cette année avec des thèmes et des sujets toujours aussi actuels, histoire de réveiller les endormis qui somnolent encore aujourd’hui.

Il semble que c’est grâce au réalisateur montréalais Gus Van Go (Priestess, Chinatown, The Stills, Les Trois Accords) que les Vulgaires Machins sont sortis de la torpeur qui les ensorcelait depuis la parution de Compter les Corps, l’album le plus marquant de leur carrière. Exit la pression, la série de concerts, les attentes et les obstacles ; les Vulgaires Machins étaient bien armés pour se remettre à la composition de nouvelles pièces. Le résultat est plus que surprenant, car le quatuor a réussi, avec Requiem pour les Sourds, à réaliser l’album le plus abouti et le plus personnel de leur carrière.

Ne soyez pas surpris d’entendre que le groupe punk-rock le plus populaire au Québec est de retour avec des mélodies sincères et accrocheuses, mais aussi avec des textes plus engagés et dénonciateurs que jamais. On sent, et ce, tout au long de l’écoute, une agressivité et une hargne que l’on peut ressentir jusque dans l’échine des mélodies, certes, mais surtout dans les chants très émotifs des deux chanteurs de la formation, Guillaume Beauregard et Marie-Ève Roy. L’opus est vraiment foudroyant et se rapproche beaucoup plus du côté libertaire et ravageur de NOFX et des Offspring, que du pop-punk commercial léché et calqué de Good Charlotte ou de Simple Plan. Les compositions sont solides, brutes, sincères et très personnelles. Les Vulgaires Machins abordent, dans un tourbillon de guitares électriques et de batteries hystériques, des sujets aussi délicats que le pouvoir, l’hypocrisie, le système démocratique, l’immobilisme, la surconsommation et, bien évidemment, l’industrie du disque. Vous adorerez le sarcasme (Presque Complet), l’arrogance (Parasites), l’humour noir (Texture qui se Mange) et la dénonciation (Glace Noire) qui imprègnent les paroles du nouvel effort des Vulgaires Machins.

Requiem pour les Sourds est un vent de fraîcheur destiné à réveiller les morts et à faire réagir une bonne partie de la population. Espérons que les textes de Guillaume Beauregard sauront réveiller les zombies qui peuplent notre société québécoise.

- Desc. : Punk-rock engagé
- R.S.V.A. : Xavier Caféine, Pixies, The Offspring

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0