[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > V > VASELINES, THE

V for Vaselines

VASELINES, THE

Rosary

lundi 27 avril 2015, par Jean-François Rioux

(4/5) Le duo s’est formé il y a trente ans, mais ne compte pas plus de trois albums à son actif, puisque vous comprendrez qu’il y à eu une longue période ou les deux artistes ne se voyaient plus. Disons que les trois pièces que Nirvana à popularisé lors du fameux MTV Unplugged leur a tranquillement redonné envie de composer des chansons et de partir en tournée. Il est évident de constater lors de leurs spectacles que les deux membres fondateurs on réellement du plaisir à jouer en semble.

Leur précédent album Sex with an X était satisfaisant mais n’a pas fracassé des records de ventes ni attiré énormément d’attention dans les médias. Pour sa part, le petit nouveau, V for Vaselines ne fait pas beaucoup jaser non plus mais se démarque un peu plus que son prédécesseur. Des pièces plus abouties, toujours aussi "catchy" et moins naïves qu’à leur début. Eugene Kelly a cette facilité à composer des pièces simples mais qui accrochent presque instantanément. France McKee, pour sa part, est plus qu’une simple accompagnatrice, elle boucle le tout en ajoutant la finesse et les rubans.

Leur pop est teintée de celles des années 60 mais aussi d’indie rock à la Belle & Sebastian et de musique garage des années 70. C’est facile de se laisser entraîner par les excellentes High Tide Low Tide, One Lost Year ainsi que False Heaven. Et détrompez-vous, ce n’est pas parce qu’ils ont atteint la cinquantaine qu’ils se sont mis à faire des ballades !

- Desc. : Indie pop garage
- R.S.V.A. : The Clean, Belle & Sebastian, The Feelies

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0