[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > V > VAMPIRE WEEKEND

S/T

VAMPIRE WEEKEND

(XL)

jeudi 10 avril 2008, par Nicolas Pelletier

Cet excellent quatuor de NYC, constitué d’ex-étudiants de l’Université Columbia, présente un premier album magnifique, bourré de délicieuse pop accrocheuse. Imaginez une version plus pop de Franz Ferdinand (I Stand Corrected) avec un souci constant de garder la mélodie forte, à la Kaiser Chiefs (le ska A-Punk), Simian ou même Ween. On retrouve sur cet album l’esprit sympathique et ensoleillé des années 60 qui transpire des refrains (dont sur Oxford Comma). Et chose plutôt rare en indie rock, on y sent l’influence des guitaristes zouk africains ! Plusieurs phrasés typiques de cette musique joyeuse se font entendre (particulièrement évidents sur Cape Cod Kwassa Kwassa) quand ce n’est pas de la « surf guitar » à la Duane Eddy (Mansard Roof ). Méchant tour de force pour le chanteur et unique guitariste Ezra Koenig qui se tient ainsi passablement occupé. Les Vampire Weekend, qui n’ont vraiment rien d’effrayant, démontrent aussi une belle richesse musicale en déployant au besoin moog, clavecins et violons (M79) avec tact et goût. La vénérable revue Rolling Stone a bien raison en affirmant « qu’il est garanti que cet album vous rendra 40% plus heureux ». Vampire Weekend communique une joie contagieuse qu’on n’avait entendue que chez certains groupes indie de l’écurie Mint et Endearing à la fin des années 90, chez les Byrds ou dans les premiers tubes des Beatles.
- Desc. : Indie-rock reggae orchestral
- R.S.V.A. : Kaiser Chiefs, Talking Heads, The Police

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0