[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > V > VALLEYS

Sometimes Water Kills People

VALLEYS

Semprini

mercredi 14 juillet 2010, par Éric Dumais

(3.5/5) La formation montréalaise Valleys vient de larguer dans l’immense océan musical les restes de leur dernier effort, l’intense Sometimes Water Kills People. Autrefois appelé They Were Valleys, le duo québécois a cette fois-ci opté pour une appellation un peu plus simple, Valleys, sans toutefois appliquer la formule à leur musique, qui est demeurée, pour sa part, aussi dense et profonde que l’immensité d’un océan.

D’entrée de jeu, les premiers balbutiements de la pièce Killer Legs laissent présager une musique exploratrice d’une richesse infinie. Alors que l’on a l’impression d’entendre une reprise de la formation Midlake, à cause de la douceur du chant et de la complexité de la mélodie, le duo Valleys détourne avec habileté notre attention en changeant complètement la dynamique du riff, qui devient plus léger, ultraplanant, voire quasi désertique. L’ambiance générale est davantage au folk-rock sombre, avec une légère touche de psychédélique, ce qui procure à l’opus un côté mystérieux et légèrement « wild ». À chaque pièce, on a l’impression de revisiter l’étendue et l’immensité d’un désert, tellement l’ambiance générale est épurée, presque irréelle. Souvent, les voix de Marc St-Louis et de Matilda Perks sont chuchotées, comme s’il était défendu, dans l’univers qu’ils ont imaginé, de chanter plus fort, de peur de réveiller le monstre assoupi. Sinon, les mélodies sont tranquilles, les riffs, réconfortants, et les paroles, d’une poésie inouïe.

Vous aimerez à coup sûr le monde mystérieux et artificiel créé par le duo Valleys. Vous avancerez à tâtons dans les pistes obscures du folk-rock sombre (Killer Legs, Santiago), et vous vous laisserez glisser vers l’inconnu avec des pistes un peu plus synthétiques (The Heavy Dreamer, Slow Path). Une chose est certaine, vous les suivrez jusqu’au bout, et ce, où qu’ils aillent.

- Desc. : Folk-rock sombre
- R.S.V.A. : Grizzly Bear, Volcano Choir, Timber Timbre

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0