[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > T > TY SEGALL AND MIKAL CRONIN

Reverse Shark Attack

TY SEGALL AND MIKAL CRONIN

In The Red

jeudi 10 janvier 2013, par Marc-André Pilon

(3.5) Pour ceux qui croient en la vie après la mort, on pourrait parler d’une rencontre entre Jay Reatard et Lux Interior. Pour ceux, dont je suis, qui n’y croit pas, on va plutôt parler de la rencontre entre Ty Segall et Mikal Cronin en 2009 dont la réédition vient de paraître.

C’est sale, distortionné, garroché et vraiment bon. Entre le punk et le garage avec un enrobage psychédélique, la complémentarité des deux compositeurs donne un produit final plutôt agréable pour les amateurs du genre, mais ta mère risque de rien y comprendre. Surtout avec une reprise d’une chanson pratiquement inconnu de Pink Floyd, soit la première composition de Roger Waters avec le groupe : Take up thy stethoscope and walk.

Si tout est saturé, les guitares sont dans le tapis, les voix craquent dans le rouge, qu’on arrive à peine à entendre le snare, les pièces rappellent l’urgence et la férocité d’une prestation sur scène digne de ce nom ! Les refrains restent dans la tête, les effets de delay et de reverb semblant sortir d’un 45 tours recensé sur une compilation Nugget. Le délire final de Reverse Shark attack, qui dure plus de 10 minutes est la conclusion parfaite pour l’album avec ses moments psychédéliques et surf qui attaquent autant qu’ils apaisent.

Si tu avais manqué ton coup en 2009 et avait passé par dessus ce petit bijou, il est temps de te reprendre grâce aux chic gens de In The Red. MAP

- Desc : Punk garage psychédélique
- R.S.V.A. : Jay Reatard, Black Lips, Thee Oh Sees

Video "I Wear Black"

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0