[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > T > TWO HOURS TRAFFIC

Territory

TWO HOURS TRAFFIC

Burnstead

jeudi 10 mars 2011, par Nicolas Pelletier

(2.5/5) Ce groupe de Charlottetown fait un bon power pop rock mélodique qui rappelle Sloan dès les premiers instants (avec Noisemaker) de leur nouvel album. Guitares dynamiques, rythmes entraînant, chant en avant-plan, Two Hours Traffic sait faire du rock efficace et accrocheur. Le genre de groupe qu’on apprécie voir en concert pour son énergie et son efficacité mélodique. Par plusieurs éléments, ils définissent bien ce qu’on appelle le « rock alternatif canadien ». Leur nom ne vient pas de l’heure de pointe à Toronto, mais d’une phrase de Shakespeare !

Pas particulièrement originaux, ce quatuor de l’Île-du-Prince-Edouard a le mérite de produire des chansons toujours accrocheuses, que l’on remarque dès la première écoute. Ils auraient d’ailleurs assez plu à Joel Plaskett qui les a pris sous son aile et produit leurs trois albums. Certes, ils ne se distinguent pas vraiment de centaines de groupes du même acabit, mais on souligne la qualité de leur travail et de la production impeccable. On y entend très bien la dynamique instrumentale, chaque instrument ayant sa place dans le spectre auditif. Le jeu de basse de Andrew MacDonald est souvent mis de l’avant à certains moments clé, ce qui donne du punch à certains titres, comme sur la pièce titre. Le chant de Liam Corcoran est parfois un peu cliché mais est probablement comparable à celui de Nick Thorburn d’Islands. Visiblement moins confortables avec les titres plus doux (comme l’intro de Weightless One), THT revient sans cesse à la formule de power pop qui lui sied mieux. Les chœurs sonnent un peu 70s à certains moments, mais ce n’est pas désagréable. Au niveau mélodique, un seul moment digne de mention : la pièce Sign a Little Hymn, qui est probablement entonné en chœur avec la foule tellement elle semble avoir été crée de toutes pièces pour les rassemblements populaires. La fin de l’album est plutôt faible. 11 ou 12 morceaux auraient suffit plutôt que 15.

THT en est à son 3e long jeu et a aussi publié 2 EPs depuis leurs débuts en 2002.

- Desc. : Power pop canadien
- R.S.V.A. : Sloan, By Divine Right, Joel Plaskett

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0