[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > T > TORNGAT

La petite Nicole

TORNGAT

Alien8

mardi 5 mai 2009, par Christian St-Pierre

(3.5/5) Le trio montréalais nous offre ce nouveau disque un an et demi après la parution de leur précédent effort You Could Be. Le trio avait fait très belle figure avec ce dernier qui avait un son très ciblé de claviers sirupeux (rhodes, orgues hammond et autres) et de cor français. Torngat donnait une grande place mélodique au cor français, qui est habituellement relégué à l’accompagnement. Mais au-delà de tout ça, You Could Be nous offrait des compositions sensibles, sans la ridicule volonté d’en mettre plein la vue (qu’on rencontre trop souvent ces jours-ci), Tout y tournait autour de l’émotion.

Avec La Petite Nicole, Torngat revient avec le même type d’intention et d’instrumentation, mais se veut plus expérimental avec des pièces qui sont plus longues et avec des mélodies moins évidentes. Il faut être plus patient pour rencontrer ces petits éléments mélodiques qui faisaient de leur effort précédent un ouvrage irréprochable. Les compositions sont plus ambiantes et faites pour être explorées dans leur ensemble pour être appréciées à leur plein potentiel. Le sentiment d’une trame sonore de film tordu est encore plus présent ici. Le monde de La Petite Nicole rappelle celui de la Citée des enfants perdus ou à un quelconque cirque de clowns chagrinés. Oui, on y devine une grande tristesse. Cependant, la musique de Torngat est toujours emplie d’une forte lueur d’espoir où les larmes finales en sont de joie.

La Petite Nicole est légèrement moins accompli que l’était You Could Be, mais reste une belle combinaison de pièces très élégantes à écouter dans une solitude attentive.

- Desc : Post-rock jazzé expérimental
- R.S.V.A. : Bell Orchestre, Do Make Say Think, Tangerine Dream

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0