[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > T > TOKUMARU, SHUGO

Port Entropy

TOKUMARU, SHUGO

Polyvinyl

samedi 25 juin 2011, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Pour une rare fois, un auteur-compositeur Japonais s’illustre dans l’univers de la pop indépendante. Shugo Tokumaru œuvre dans le milieu depuis 2004 et s’est fait remarquer grâce à une pop mélodique assez accrocheuse (Laminate) et soyeuse. Il utilise plusieurs instruments, il en maîtrise d’ailleurs une centaine, dont certains sont issus de la tradition japonaise.

N’allez pas imaginer que Shugo Tokumaru fait pour autant de la musique traditionnelle. Sa pop n’est pas non plus à l’image de ces ritournelles asiatiques qui peuplent les films de mauvaise qualité. Le musicien, né en 1980, a connu passablement de succès à travers le monde avec cet album sorti au Japon en 2010. C’est davantage aux guichets de ces tournées que l’effet s’est ressenti. Il s’est ainsi produit devant des salles combles au Japon, les ventes physiques de son album se limitant à 10 000 copies (selon Wikipedia).

La musique de Tokumaru est touffue de mélodies entrecroisées (River Low), à fort héritage des Beatles (écoutez Drive-Thru) et des Beach Boys (pour ce qui est des harmonies vocales qu’il fait lui-même). Une certaine ressemblance avec Beck peut être tracée, étant donné le côté patchwork de ses constructions mélodiques. Sur Straw, c’est un mélange de Beck et de Of Montreal, en plus structuré, qu’on a devant soi. Il a le talent mélodique des Lily Perdida et la créativité des Fol Chen. On sent le sérieux de la démarche de ce multi-instrumentiste, même si on ne comprend pas un traître mot de ses paroles. Les titres sont en anglais, mais les textes en japonais. Un talent à découvrir pour tous ceux qui apprécient la pop intelligente, accrocheuse, et surtout originale.

- Desc. : Pop créatif
- R.S.V.A. : Sufjan Stevens, Fol Chen, Beck

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0