[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > T > TITUS ANDRONICUS

The Most Lamentable Tragedy

TITUS ANDRONICUS

Merge

mercredi 14 octobre 2015, par Jean-François Rioux

(4/5) La qualité des double-albums est qu’ils attirent toujours l’attention, paraissent souvent très bien et se distinguent parfois de la discographie des artistes. Le défaut, cependant, est qu’on questionne parfois la pertinence de mettre une trentaine de chansons, soit environ 1h30 de musique, alors que le stricte nécessaire aurait sans doute entré sur un seul disque. Il s’agit d’une question artistique et d’esthétique je présume, mais en ces années d’économie monétaire et matérielle, il vaut mieux se poser la question.

Sur son nouvel album, Titus Andronicus y va avec un concept où chaque morceau est pratiquement relié au suivant, parfois par de courtes ou longues interludes , parfois sans. Ce qui nous intéresse dans leur cas est leurs chansons, puisque leurs interludes me paraissent plutôt inutiles, si ce n’est que d’ajouter cette direction artistique.

La production est différente des deux albums précédents, heureusement moins décevante que celle de leur précédent Local Business. On y retrouve d’ailleurs parfois un peu la fougue de The Monitor. C’est donc un tout nouvel album, une évolution (ou plutôt une maturité) qui leur va bien. Leur côté punk rock est plus assumé et se dissipe bien dans les élans plus folk ou voir même quasi irlandais. Les chansons sont catchy, simples mais interpellantes et pratiquement tous des hymnes de fin de soirées. On y retrouve quelques bijoux pop de trois minutes, mais aussi des pièces se rapprochant des six, sept ou neuf minutes parfois. Vous retrouverez la voix émotive de Patrick Stickles, une voix qui n’est pas sans rappeller celle de Conor Oberst.

Il s’agit d’un bel album, entraînant et estival. Certes on y retrouve quelques passages inutiles ou peu nécessaires, mais il est appréciable avec ses imperfections. The Most Lamentable Tragedy est un album idéal pour découvrir cette formation américaine.

- Desc. : Pop-punk émotif avec élan irlandais
- R.S.V.A. : Desaparecidos, The Pogues, The Clash

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0