[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > T > TIMMY’S ORGANISM

Rise of the Green Gorilla

TIMMY’S ORGANISM

Sacred Bones

samedi 2 juillet 2011, par Olivier Boivin

(3/5) La voix de Timmy Vulgar, chanteur punk rock reconnu au Michigan, présente sa formation Timmy’s Organism, qui s’apparente fortement à celle d’Iggy Pop et ses Stooges, mélangée aux univers foulés de personnages troublants que nous ont présentés jadis le groupe The Residents. Timmy’s Organism provient de Detroit, ville du rock, et sort un album éclectique influencé par Zappa et par le mouvement freak. Serait-ce exagéré de lui donner une sous-catégorie du style encore plus endiablée ? Pas du tout.

Derrière Rise of the Green Gorilla, leur premier essai complet et ultra incarné, se cache une exploration unique et fascinante, bruyante et chaotique à souhait, sans donner pour autant un mal de tête instantané, puisque les musiciens arrivent à modérer leur technique, laissant place parfois à un calme paisible qui équilibre le voyage.

D’abord, il y a des sons provenant d’une nouvelle galaxie, puis, c’est une pluie d’écho qui s’acharne sur nous, mouillant nos oreilles de liberté et de beaucoup de créativité. Peu accessible, Rise of the Green Gorilla débute de manière très brute pour ensuite se calmer afin de nous garder sur la même longueur d’onde, ne serait-ce que quelques secondes. Rappelant Godspeed You ! Black Emperor ou des groupes plus anciens comme The Stooges ou Pink Floyd, Tommy’s Organism n’a aucune barrière au point de vue artistique.

Jonglant entre punk rock et expérimentation cosmique, cet opus en surprendra plus d’un. Sans trop saisir le fil conducteur durant l’écoute, la déroute est inévitable et laisse place au vide naturel de l’espace infini.

- Desc. : Punk garage expérimental
- R.S.V.A. : Iggy Pop & The Stooges, The Residents, Six Finger Satellite

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0