[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > T > THROW ME THE STATUE

Creaturesque

THROW ME THE STATUE

Secretly Canadian

mardi 12 janvier 2010, par Éric Dumais

(4/5) Throw Me The Statue, un groupe de pop-rock originaire de Seattle, vient de sortir un tout nouvel album au titre évocateur : Creaturesque. Produit par TMTS eux-mêmes et le réputé Phil Ek (The Shins, Built To Spill, Band Of Horses), cet opus, déjà fortement acclamé par la critique, risque de faire jaser les langues bien pendues.

Formée à l’origine par Scott Reitherman, un multi-intrumentaliste et compositeur de génie, la formation américaine a pris un tournant symbolique en 2007, période pendant laquelle se sont greffés les musiciens Aaron Goldman et Charlie Smith (également multi-instrumentalistes de formation), sans oublier le batteur Jarred Grimes. Devenus un quatuor bien armé et prêt à tout, les quatre artistes lancent la même année de leur création l’album Moonbeams, un opus déjà largement acclamé par la critique, qui s’est hissé, bon gré mal gré, à la 16e position au Amazon Music Best Of 2008. C’est à l’automne 2009 que le quatuor américain produit leur deuxième LP : Creaturesque.

D’emblée, les fans peuvent être rassurés, TMTS n’a pas changé sa formule gagnante : de bonnes rythmiques aux résonnances indie et pop mélodieuses, voilà ce que nous retrouvons dès les premiers accords de Waving At The Shore. Et l’arsenal d’instruments de toutes sortes y est aussi : en passant du glockenspiel, au clavier, au cuivre et au piano, sans oublier les guitares électriques, la formation TMTS est équipée pour séduire un public large et diversifié. Les compositions sont toutes aussi savoureuses les unes que les autres. Autant l’on retrouve des pièces ensoleillées qui ne manquent pas de nous transporter vers un ailleurs (Waving At The Shore, Dizzy From The Fall, Cannibal Rays), autant l’on est envoûté par une forte sensibilité qui transperce de manière efficace des mélodies telles que Pistols ou Ancestor, les deux succès de Creaturesque. Avec Ancestor, on signe une composition rythmée par des guitares auréolées d’un feu crépitant qui ressemblent à Counting Crows, un chant sérieux et chargé d’intensité à la Doves ou à la Elbow, avec des sons ambiants propulsés par un clavier délirant de fièvre. Parfois, on sent une tension monter d’un cran à travers certaines mélodies plus rock-électro, telles que Snowshoes, alors qu’elle rebaisse subitement à la prochaine pièce, histoire de varier un peu. TMTS joue aussi dans la chanson plus tranquille, avec d’excellentes pièces dont Baby You’ve Bored, Shade For A Shadow ou encore The Outer Folds, qui ressemblent musicalement parlant à Boards Of Canada, sans l’aspect instrumental.

Somme toute, ce deuxième effort de la formation de Seattle possède un potentiel qui risque de les propulser beaucoup plus loin cette fois-ci. Les mélodies pop-rock de la formation sont ensoleillées et chaudes comme une nuit d’été, et ce, pour notre plus grand plaisir.

- Desc. : Pop-indie rock
- R.S.V.A. : Grandaddy, The Shins, Band of Horse

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0