[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > T > THESE NEW PURITANS

Hidden

THESE NEW PURITANS

Domino

mercredi 19 mai 2010, par Éric Dumais

(4/5) Un groupe mystérieux vient de refaire surface sur la scène musicale européenne avec la parution de son deuxième effort, intitulé simplement Hidden. Originaire de l’est de l’Angleterre, le quatuor These New Puritans nous présente un album hétéroclite déjà fortement critiqué auprès des divers médias de ce monde. À vrai dire, et je suis d’accord avec l’avis de la plupart des magazines web tels que Dusted Magazine, les Inrocks ou encore Pitchfork, Hidden est un album que l’on apprécie ou que l’on déteste immédiatement.

Cette seconde parution chez Domino (Arctic Monkeys, The Kills, The Big Pink) - car la formation These New Puritans possède déjà un premier effort paru en 2008, Beat Pyramid – vient littéralement contrecarrer la vague indie rock qui parcourt le globe en ce moment. Avec ses mélodies ravageuses et ses rythmes complètement exubérants, la formation anglaise risque de ne pas plaire aux amateurs de rock, mais plutôt à ceux qui préfèrent la musique variée, en passant par le punk rock jusqu’à l’électro-industriel, jusqu’au hip-hop et au R’n’B.

D’emblée, ce projet ambitieux semble plutôt résulter d’une révolte commune en matière musicale et d’une envie de transformer l’essence même de la musique d’aujourd’hui. Étonnamment, le résultat est assez surprenant, tout comme l’ont été les réactions à la suite de la parution de l’album des XX au mois d’août dernier. Par contre, je ne suis pas en train d’affirmer que les deux disques se ressemblent, au contraire. J’estime qu’ils ont réussi, chacun à leur manière, à se démarquer et à percer sur la scène musicale indépendante. Hidden est en effet un album qui offre de multiples variations et qui nous surprend à chaque nouvelle pièce. Les ambiances sont extrêmement différentes d’une composition à l’autre, et les mélodies, ainsi que les rythmes, évoluent eux aussi tout au long de l’écoute. Je n’ai pas dénoté de chansons qui méritent plus le détour l’une que l’autre. Il suffit que vous achetiez l’album pour vous faire une idée juste et personnelle de cet opus. Mais croyez-moi, il vaut franchement le détour !

- Desc. : Indie-électro gothico-post punk
- R.S.V.A. : Liars, Duchess Says, Cabaret Voltaire

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0