[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > T > THERMALS, THE

THERMALS, THE

Kill Rock Stars

mercredi 27 mai 2009, par Jean-François Rioux

(3/5) Le trio américain Thermals se déniche une nouvelle maison de disque. Est-ce que Sub Pop était déçu des ventes ou le groupe avait-il terminé son contrat et voulait voir ailleurs ? Nous ne le saurons sans doute jamais, mais sachez que rien n’aura changé au son pop-punk grunge du groupe.

Le secret des Thermals est simple ; des riffs accrocheurs, une urgence de vivre dans les textes, des paroles sensées des paroles sensées, une belle image et beaucoup de simplicité au cœur d’une sonorité penchant vers le punk. Il est facile de devenir un accro du groupe de Portland et cela avec à peine deux écoutes de n’importe lequel de leur album. Now We Can See ne change rien à la routine malgré qu’il soit définitivement plus propre que leur premier enregistrement. Les compositions des deux leaders Hutch et Kathy restent efficaces voire complémentaires.

La pièce titre est bien sûr un tube incontournable, mais ce qui est fascinant avec ce groupe est le nombre de chansons de qualité qu’il offre par album. Quel talent ! Malgré toutes les qualités, la formule se répète d’album en album et c’est pratiquement le seul véritable point négatif. La sincérité de ce groupe ne sera jamais mise en doute, leur son guitare, batterie, basse et voix n’aura rien révolutionné mais aura fait des milliers de fans.

Un disque auquel les amateurs s’attendaient, sans artifice, mais peut-être une petite coche en-dessous de leur précédent sur le label de Seattle Sub Pop. Fait à noter : est-ce l’âge mais Hutch gueule de moins en moins dans ses pièces ?!

- Desc. : Pop-punk grunge
- R.S.V.A. : Sonic Youth, Green Day, Art Brut

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0