[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

The Seer

SWANS

Young God

mercredi 12 décembre 2012, par Thomas Jennequin

(4.5/5) Rejouissez vous ! Deux ans après l’excellent ‘My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky’, Swans nous reviennent avec le magnifique The Seer !

Peu de groupes peuvent se vanter d’avoir continuellement évoluer dans leur création musicale (Björk ou Radiohead sont les premiers qui me viennent à l’esprit), et la bande à Michael Gira fait assurément partie de ce cercle très fermé. Quelle évolution ! Depuis leur début en 1982, ils n’ont cessé de se bonifier. Après une pause de 13 ans (le groupe se sépare en 1997) pendant laquelle Gira se consacre à son autre projet, Angels Of Light, Swans était déjà revenu très fort en 2010 avec ‘My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky’ et leur dernière pépite, ‘The Seer’, confirme ce retour tonitruant.

Autant vous prévenir tout de suite, ce long jeu est très intense et vous ne sortirez probablement pas indemne de sa première écoute. Mélodies entêtantes et répétitives sont au programme comme l’illustre la pièce Mother Of The World et ses 4 minutes d’intro servant à placer l’ambiance pour la suite. Les amateurs de post-punk plus traditionnel trouveront de quoi se satisfaire avec des pièces plus « classique » telles que Lunacy, The Daughter Brings The Water ou encore la superbe Avatar, dont les quelques paroles répétées en boucle (Your life is in my hand, your mind is in my eye, your eye is in my mind, your eye is in my eye) vous resteront en tête longtemps après la fin de cette piste. Mais selon moi, The Seer prend toute sa grandeur dans ses pièces plus expérimentales (ou devrais-je dire incantations chamaniques ?) comme la transcendante The Seer et ses 32 minutes de bonheur auditif ou encore la très lourde Apostate dont la ligne de basse n’a pas grand chose à envier à quelques célèbres groupes de Doom.

Ainsi, avec The Seer, Swans nous offre un long jeu aussi intense que jouissif qui saura vous transporter dans un autre monde pendant les deux heures nécessaires à son écoute. Cet album est selon moi l’album de Swans le plus abouti ; et comme Gira n’est pas du genre à se satisfaire de ce qu’il a, il me tarde d’entendre les prochaines créations de Swans ! Un des meilleurs album de l’année sans aucun doute !

- Desc : Post-punk, rock expérimental
- R.S.V.A : Young Widows, Thee Silver Mt Zion, Bauhaus

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0