[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > S > SUNSET RUBDOWN

Dragon Slayer

SUNSET RUBDOWN

Jagjaguwar

mardi 18 août 2009, par Nicolas Quéry

(4.5/5) Troisième opus de Sunset Rubdown dont le leader est le prolifique Spencer Krug (Wolf parade, Swan Lake), Dragon Slayer est probablement le travail le plus abouti des trois parutions. La formation qui nous avait habitués à un son lo-fi sur les deux premiers albums, voire presque inécoutable dû à une production inachevée, joue maintenant le grand jeu avec une platine plus musclée et de bien meilleurs arrangements sonores. On peut déceler un véritable travail du groupe, surtout du côté des structures de chansons. Spencer aurait-il plus de temps à consacrer à ce qui était jadis son projet numéro deux, depuis la dissolution de Wolf Parade ?

Le pop, à tendance très progressive, est donc à l’honneur dans cet univers truffé de piano et de guitare dont on ne peut se lasser. En effet, les pièces sont longues, ce qui pourrait nuire à l’album. Malgré tout, les mélodies restent collées au cortex. Aussi, lorsque les quarante huit minutes tirent à leurs fins, on a juste envie d’en redemander. De plus, un autre point fort, est la voix émotive et unique de mr. Krug, parfois accompagnée de l’ex- membre de Pony up ! Camilla Wynne Ingr, maintenant au sein du groupe à temps plein. Plusieurs petits bijoux se retrouvent dans Dragon Slayer : la composition d’ouverture (Silver Moon) ou l’agressive Black Swan en sont de bons exemples. Le véritable joyau est sans aucun doute la dernière pièce, Dragon’s Lair, qui clôt magnifiquement l’album.

Quand on accède au site officiel de Sunset Rubdown, on peut voir une liste impressionnante de spectacles tout au long de l’année, ce qui augure bien pour la formation qui a pondu un excellent album et dont les jours à venir seront de plus en plus clairs.

- Desc. : Indie-rock progressif
- R.S.V.A : The Black Heart Procession, Modest Mouse, Parlovr

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0