[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > S > SUNN O)))

Kannon

SUNN O)))

Southern Lord

jeudi 4 février 2016, par Jeff Bugz

(4/5) Juste avant les fêtes, le duo composé de Greg Anderson et Stephen O’Malley rebondit avec un nouvel album sortant du royaume de l’enfer. Kannon reprend où nous a laissé Black One, dans la même veine terrorisant tout sur son passage. Toujours sous influence des débuts du groupe Earth, les lourdes et lentes mélodies doom s’enchainent pour une courte période d’une trentaine de minutes (3 pièces).

Sur Kannon 1, on y entend des chants pour ne pas dire rugissements, des sons d’outre-tombe, inquiétants et épeurants à la fois. Sur Kannon 2, la guitare s’installe tranquillement avec des longues plaintes stridentes et décousues. On pourrait croire à un Kurt Cobain défoncé, sur le dos, agitant sa guitare en y allant de larsen ????, d’accords lourds et de sons désaccordés. Puis, une chorale vous fait frissonner avec un cantique plutôt froid. La terreur reste de mise et l’envie d’effrayer mais on sent aussi le désir qu’a le groupe de plaire à plusieurs types de musique comme le black métal, la musique expérimentale, le noise, l’avant-garde et même le stoner ou le grunge.

Kannon est comme un film sans images, un film noir, sombre, où on ne comprend pas forcément l’histoire. On semble interrompre une messe ou une cérémonie quelconque dans un univers démoniaque et malsain. Malgré tout, la curiosité nous pousse à écouter et regarder. Elle nous donne envie de fixer une chandelle, couché dans la pénombre, de regarder la cire fondre et couler pendant que le vinyle tourne sur la table tournante, le volume définitivement trop fort.

- Desc. : Doom métal
- R.S.V.A. : Earth, Burning Witch, Thisquietarmy

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0