[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > S > SUNDAY DRIVER

A Letter to Bryson City

SUNDAY DRIVER

Doghouse / Panacea

septembre 2004, par Nicolas Pelletier

Alex Martinez (guitares et chant) et Arnold Nese (basse) se sont rencontrés à Miami en 1995 et ont alors formé le quatuor Sunday Driver. Le groupe est aujourd’hui constitué du guitariste Charlie Suarez et du batteur Paul Trust, le dernier arrivé, en 1999. Ces 4 hard-rockeurs ont finalement accouché d’un premier album, intitulé « A letter to Bryson City », après avoir produit un EP en 2001. Cette fois, les gars se sont exilés en Caroline du Nord, quittant leur Floride natale, afin de s’isoler dans les bois, pour enregistrer leur premier album. Emballé dans une belle pochette conçue à l’ancienne, le rock des Sunday Drivers n’a rien d’enivrant ni d’original. Il s’agit par contre de emo hardcore de bonne qualité, avec une bonne 2e guitare très active, et une voix intéressante, celle d’Alex Martinez, dont le grain est captivant, lorsque pas trop léché à la CHOM. 

Malheureusement, la plupart des chansons tournent autour de sujets adolescents du genre « Je ne veux pas te montrer que je souffre / Mais il y a quelque chose en toi que j’aime toujours / Je ne comprends pas pourquoi tu m’as délaissé / etc etc » (traduction TRÈS libre), ce qui devient franchement gonflant. Dommage car certains riffs sont pas mal dynamiques, et les guitares sont définitivement intéressantes : un mur de son bien fait.

- Desc. : Emo hardcore
- R.S.V.A. : Chamberlain, GetUp Kids, Karate

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0