[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > S > SUN AIRWAY

Nocturne of Exploded Crystal Chandelier

SUN AIRWAY

Dead Oceans

mercredi 5 janvier 2011, par Olivier Boivin

(4/5) En provenance de Philadelphie, Sun Airway fait paraître son premier opus intitulé Nocturne of Exploded Crystal Chandelier, un album rock qui, accompagné d’une décharge électronique imposante, charme immédiatement. La formation est menée par le compositeur Jon Barthmus, avec l’aide du sculpteur sonore Patrick Masceill, initialement réalisé à même leur propre laboratoire, c’est-à-dire leur sous-sol, bien avant de signer avec l’une des compagnies de disques indépendantes les plus imposantes aux États-Unis.

Le son de Sun Airway est un bien beau mélange. C’est en effet un éventail de styles musicaux qui se dégagent de cet opus : une pop planante, un rock léger feutré, des échos électroniques fortement appuyés par une écriture poétique moderne, hypnotisante et mielleuse. La pièce Put the Days Away est la plus impressionnante et la plus sombre du même coup. Elle débute par une sonorité saccadée, comme si un système d’alarme de feu était volontairement enclenché. La voix du chanteur me rappelle beaucoup celle de Julian Casablancas des Strokes.

Il y a un intense sentiment d’abstraction à travers l’album, ce qui devrait plaire au plus rusé des mélomanes. Nocturne of Exploded Crystal Chandelier est un album surprenant et délicieux. Un véritable dessert sucré parsemé de petits bonbons sur le dessus.
- Desc. : Indie électro/shoegaze
- R.S.V.A. : VHS or Beta, Deerhunter, MGMT

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0