[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > S > STRANGE BOYS, THE

Live Music

STRANGE BOYS, THE

Rough Trade

lundi 2 avril 2012, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Impossible de ne pas penser à Tom Petty en écoutant le dernier opus de ces texans dirigés par les frères Philip et Ryan Sambol dont la voix nasillarde s’étend sur les dernières syllabes de ses vers comme le fait le vétéran floridien blond.

Le rock des Strange Boys est simple, mais efficace. La recette est des plus classiques : guitare, basse, drum. Seul un harmonica vient ajouter une touche d’Americana additionnelle, sans jamais voler la vedette aux airs de Ryan Sambol. Celui-ci se retrouve au centre de l’opération avec raison ! Sa voix est fascinante et ses textes forts. Il y a également une saveur garage rock dans la réalisation de ce 3e album du quatuor d’Austin, au Texas. Sur Punk’s Pajamas, ils sonnent comme l’ancien band de Jimmy Hunt, Chocolat, lorsqu’ils brassaient la cage un peu plus. Si la première rencontre avec « Live Music » (qui n’a pas été enregistré en concert, soit dit en passant !) est presque exclusivement centrée sur la ressemblance frappante de la voix de Ryan Sambol avec celle de Tom Petty, les écoutes successives permettent de se concentrer sur les mélodies accrocheuses et sur l’énergie contagieuse de la plupart des titres qu’on aimerait bien entendre dans un bar cool, question de faire taper du pied les hipsters fans de garage rock américain.

Cette jeune formation qui compte également sur Greg Enlow (guitare) et Mike La Franchi (batterie) semble être appréciée des foules européennes qui ont été plus souvent exposées au rock typiquement américain (dans ce qu’il a de plus authentique et intéressant) des Strange Boys. Certains les comparent déjà à de jeunes Strokes, dans un registre plus sale.

L’album a été en partie enregistré chez le réalisateur Jim Eno (aussi batteur de Spoon) en avril 2011 alors que la création de la seconde partie remonte à décembre 2010, à la Distillery du second producteur, Mike McHugh, là où le disque « Be Brave » avait été conçu. Jenna Thornhill-DeWitt (de la formation Mika Miko) et Tim Presley (de White Fence) y ont respectivement ajouté leur saxophone et guitare.

- Desc. : Americana garage rock
- R.S.V.A. : The Rolling Stones, Ty Segall, Tom Petty

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0