[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > S > STORNOWAY

Tales From Terra Firma

STORNOWAY

4AD

jeudi 4 juillet 2013, par Émile Foucher

(4/5) Véritable fanfare de sept personnes, le groupe britannique Stornoway nous offre un deuxième album fort en émotions, avec des harmonies vocales ingénieuses et des envolées orchestrales imposantes.

Débutant dans une frénésie de piano et de cuivres sur la pièce You Take Me As I Am, Tales From Terra Firma surprend par la grandiosité de ses compositions et son intelligence marquée pour ses vocalises ; Invite To Eternity est magnifique avec son explosion musicale tendue en milieu de pièce et son retour à la normale conduit tout en douceur par la magnifique voix clairsemée de Brian Briggs.

Justement, grâce à cette voix claire et (très) audible du chanteur de la formation, le groupe ne tombe pas dans le piège du folk sombre et déprimant, laissant ainsi respirer la totalité des pièces qui composent l’album. La très intéressante The Great Procrastinator devient un véritable hymne naïf digne d’une comédie musicale avec son élan joyeux d’instruments à vent et ses paroles beaucoup trop pesées par son interprète.

Même si la majorité des pièces s’écoutent avec un sourire en coin, les ballades crève-cœur comme The Ones We Hurt The Most ou November Song, ont la capacité de nous ramener dans le bon vieux folk classique et saura plaire aux fans du genre.

De plus, l’album, très anglais dans son ensemble, trouve intelligemment le moyen de sortir de sa zone de confort aves des rythmes orientaux sur les pièces The Biger Picture ou encore Knock Me On The Head. Notons aussi une ouverture vers des sonorités plus électroniques sur Hook, Line, Sinker ; très apprécié pour les auditeurs, quand on pense à la panoplie d’artistes folks indépendants qui lancent des albums répétitifs et sans saveur à chaque année.

Bref, Tales From Terra Firma est probablement l’un des meilleurs albums britanniques à être paru depuis le début de l’année et ce, grâce à sa capacité d’innovation assumée dans un genre mainte et mainte fois repris.

- Desc : Folk pop-indie
- R.S.V.A : Beirut, The Shins, Belle and Sebastian

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0