[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > S > STILL CORNERS

Strange Pleasures

STILL CORNERS

Sub Pop

lundi 12 août 2013, par Jean-François Rioux

(4/5) La surprise n’est clairement pas aussi grande qu’à l’écoute de leur précédent album paru chez Sub Pop, cependant la pièce d’introduction, The Trip, nous plonge immédiatement dans l’univers du groupe. Des rythmes répétitifs, des mélodies douces et soyeuses, une fragilité dans la livraison des paroles, un tout planant et inspirant.

Rappelez-vous des débuts de Goldfrapp et mélangez le tout dans un bol avec du récent Beach House et le tout prendra la forme de quelque chose ressemblant un peu à Still Corners. La voix, charmante et mielleuse de Tessa Murray, est enveloppante tout au long de l’écoute caressant tympan et déposant par moment quelques frissons.

La guitare pour sa part est par moment la ligne mélodique, sans trop d’effets juste une belle clarté légèrement teintée, elle se ballade de note en note afin de former un tout. Certains passages pourrait même vous rappelez The XX, comme sur la pièce All I Know.

Sur Fireflies les claviers désirent prendre plus de place, mais c’est sans aucun doute sur Belin Lovers que cet instrument s’empare des mélodies et de la direction de la chanson. Malgré tout, ce morceau se rapproche parfois de Smells Like Teen Spirit dans sa mélodie et cela est dérangeant.

Puis Future Age remet les pendules à l’heure et remet l’album sur le droit chemin avec des chansons se rapprochant plus des groupes tel que Beach House sans en devenir une copie ou un disciple. Une formation à découvrir mais veuillez commencer par le début en écoutant d’abord Creatures of an Hour.

- Desc. : Dreamy-électro pop
- R.S.V.A. : Beach House, The Concretes,

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0