[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

The Five Ghosts

STARS

Soft Revolution

mercredi 22 septembre 2010, par Éric Dumais

(4/5) La formation canadienne Stars vient de faire paraître un excellent album pop-rock, à savoir un ensemble de onze pièces toutes aussi séduisantes et uniques les unes que les autres, qu’ils ont intitulé fort à propos The Five Ghosts. La couverture, sur laquelle on peut voir une enfant magnifique, vêtue d’une robe blanche, bouquet de fleurs en main, est d’une simplicité déconcertante, mais s’avère en même temps un travail graphique éblouissant, où l’on peut distinguer, si l’on se force un peu, la silhouette de jeunes fantômes…

The Five Ghosts est un opus assez sombre, sans être trop « dark », et qui traite de thèmes tantôt mélancoliques, tantôt spleenétiques tels que la mort, l’âme vagabonde, l’amour brisé et la hantise. On a l’impression de parcourir en musique le recueil les Fleurs du Mal, de l’éminent poète romantique Charles Baudelaire. Toutes les mélodies sont d’une douceur mesurée, les paroles, simples, les voix d’Amy Millan et de Torquil Campbell, exquises, et les partitions électroniques, sublimes. L’ensemble est étonnant, ravissant, voire éblouissant. Pour ceux qui ne le savaient pas, Amy Millan est également membre de la formation torontoise Broken Social Scene, à laquelle participe aussi Torquil Campbell, que l’on connaît pour ses apparitions en tant qu’acteur pour les téléséries Sex in the City et Law & Order.

L’opus s’ouvre sur Dead Hearts, où le duo Millan-Campbell chante à l’unisson sur un magnifique arpège à la guitare électrique. Leurs voix rebondissent comme lorsque l’on lance une pierre sur l’eau, c’est-à-dire avec douceur et légèreté. S’enchaînent ensuite une série de tubes électrifiants, dont Wasted Daylight, la bombe sur The Five Ghosts, où le chant de Millan est comparable à celui d’Emily Haines du groupe Metric ; ou la très synth-pop Fixed, dont le vidéoclip est disponible via YouTube, et qui respire l’énergie vitale de Stars à plein régime ; sans oublier l’insondable We Don’t Want Your Body, qui présente une texture électro vraiment intéressante et une rythmique soft-pop dansante et enlevante. L’instant est magique et ressemble un tant soit peu à la voracité de Shiny Toy Guns.

The Five Ghosts est définitivement l’un des meilleurs albums pop-rock à être paru en 2010. Dès la première écoute, il nous touche droit au cœur, et à la seconde, il nous séduit littéralement.

- Desc. : Pop-rock, synth-pop
- R.S.V.A. : The Delgados, Broken Social Scene, The New Pornographers

*La formation Stars sera de passage au Métropolis le 4 décembre prochain avec l’artiste invité Young Galaxy.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0