[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > S > STARE INTO THE SUN

Whispers Turn To Howl

STARE INTO THE SUN

Reformer

jeudi 11 décembre 2008, par Nicolas Pelletier

(1.5/5) Ce trio basé à Détroit (Michigan) pousse un énergique rock qui allie esprit new wave à la Talking Heads ou Joy Division (la voix du bassiste et chanteur Jay Livernois ressemblant pas mal à celle de David Byrne) à une bonne dose de punk énergique presque à la Fugazi (Before We Turn To Dust). Les guitares sont bien présentes et la rythmique est mouvante. Imaginez Ian Curtis s’égosillant devant le rock d’Interpol, en plus acidulé, et vous aurez une bonne idée de la sonorité de ce groupe.

Leur rock peut être carrément furieux (Hearts Of Men), mais ils délaissent parfois la puissance et la rage pour un rock sombre sauce no wave plus inspiré des Cure et autres Sisters of Mercy, comme lors de l’intéressante Patrols. Encore une fois, la formule trio se dévoile comme un gage de puissance et d’efficacité. On entend très bien la guitare musclée de Kevin Murphy, à la Stone Temple Pilots sur l’intro de Safe Harbor, et la batterie omniprésente de Mark Pankonin, qu’on pourrait presque qualifier de « sportive » tellement elle est variable, mais toujours intense.

Au final, ce groupe est intéressant et livre sa musique avec passion, mais est peut-être un peu trop basé sur la puissance. Quand les choses se calment, on réalise leurs limites. Sur The Most Fun I’ve Had in Years, le chant est presque faux…Un groupe comme Interpol est plusieurs coches au-dessus de Stare Into The Sun à ce niveau. Il leur manque peut-être un peu de talent mélodique et de structure pour rendre justice à leurs excellents riffs et tempos, qui autrement, semblent être une simple succession de forts moments musicaux juxtaposés (Synapses).

- Desc. : Post punk
- R.S.V.A. : Bauhaus, Interpol, Fugazi

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0