[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > S > SPIRITUALIZED

Sweet Heart Sweet Light

SPIRITUALIZED

Fat Possum

vendredi 16 novembre 2012, par Thomas Jennequin

(4/5) 20 ans après leur début, Spiritualized nous revient avec un septième album qui devrait ravir les amateurs du genre.

Fondé en 1990 par Jason Pierce (Spacemen 3), Spiritualized se démarque de beaucoup de groupes du même genre par des pièces très orchestrales, souvent accompagnées de chœurs. En 1997, l’album ‘’Ladies and Gentlemen We Are Floating in Space”, troisième long jeu du groupe, avait fait l’effet d’une bombe unanimement acclamée par la critique. Bien que de très bonne qualité, les trois albums qui suivirent ne m’avaient jamais vraiment comblé autant que leur prédécesseur. Voila qui est désormais chose faite avec l’excellent “Sweet Heart Sweet Light”.

Après une courte introduction instrumentale, on entre rapidement dans le vif du sujet avec la remarquable ‘Hey Jane’. La pièce démarre pied au plancher avec un rock énergique où l’influence de The Velvet Underground est palpable. Comme à son habitude, les textes de Pierce sont sombres et sans concession ce qui intensifie l’effet de sa musique. ‘Get What You Deserve’ nous offre une critique acerbe des excès de notre société : ‘Gonna take more than I can borrow/When I get there, won’t look back’, et un peu plus loin, il continue : ‘Get more twisted every road I take./Ain’t gonna stop until I die’. La pièce ‘Headin’ For The Top Now’ donne dans une musique enjouée plus planante et repetitive, accompagnée par la voix de Pierce déclamant des textes sombres (We should be heading for the top now/But we’ll be crawling on the floor/Instead we’re losing all we got now/To cry a hundred thousand more) contrastant avec l’ambiance sonore du morceau. Après la déchirante ‘Mary’, le long jeu s’achève sur deux pièces en forme de prières, en espérant qu’il ne s’agisse pas là d’un adieu.

Ainsi avec ‘Sweet Heart Sweet Light’ Spiritualized nous offre un album presque aussi excitant que ‘’Ladies and Gentlemen We Are Floating in Space” et il ne fait aucun de doute qu’il saura combler vos attentes ! En ce qui me concerne, vous avez là un des meilleurs long-jeu de ce cru 2012, et il serait dommage de passer à côté !

- Desc : Space rock
- R.S.V.A : The Velvet Underground, The Verve, The Warlocks

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0