[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > S > SOFT PACK, THE

S/T

SOFT PACK, THE

Kemado

jeudi 3 juin 2010, par Éric Dumais

(4/5) Si l’on m’avait dit que les Soft Pack étaient des Anglais richards, en plus d’être les fils de la Reine Elizabeth II, je l’aurais crû, même si la nouvelle venait d’un vieux barbu aux dents jaunies, qui empeste l’alcool à des milles à la ronde. Mais voici ce qui me force à croire au fait qu’il ne faut pas toujours se fier aux apparences : les membres de la formation The Soft Pack, originaires de San Diego et nouvellement habitants de Los Angeles, n’ont rien d’Anglais, finalement.

Pantalons noirs bien serrés aux jambes, chemises blanches ou à carreaux, petites laines autour du cou, les membres du quatuor américain ont un style urbain bien à eux. Et il serait faux d’affirmer que ces jeunes Américains au style rock-intello-clash-urbain n’ont rien à apporter de nouveau à la vague indie-rock d’aujourd’hui : car ils nous ont concocté un second album original et rafraîchissant, beaucoup plus musclé que son prédécesseur, The Muslims (2009), et qui saura sans aucun doute animer nos plus belles soirées estivales.

Exit les franches bien coiffées avec du gel et les petites laines jetées autour du cou : les mélodies à saveur rock/grunge des Soft Pack rappellent bien souvent les riffs électrisants des Stooges, les refrains débraillés des Velvet Underground, l’attitude arrogante des Doors, sans oublier la musique des Strokes et des Vines, en particulier sur leurs premiers albums. La chanson Pull Out est rythmée à souhait et s’avère un mélange délicieux entre guitare échevelée et chant sec et énergique. Answer To Yourself est un véritable volcan en éruption, avec une mélodie douce mais soutenue, et un refrain enlevant et entraînant à souhait. Vous aimerez également chanter à tue-tête les paroles déversées par flots de la pièce C’mon, tout en secouant du pied sur la pièce Parasites, qui rappelle énormément les rythmiques grinçantes et frénétiques des suédois The Hives.

Ce deuxième souffle créatif de la formation américaine The Soft pack saura satisfaire les amateurs d’indie-rock. C’est une musique énergique qui rassemble celle des meilleurs groupes rock des trois dernières décennies, en plus d’être bonne et stimulante pour tous nos sens. C’est parfait. On aime.

- Desc. : Indie-rock garage
- R.S.V.A. : The Strokes, Nada Surf, Buzzcocks

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0