[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > S > SOCIAL DISTORTION

Hard Time & Nursery Rhymes

SOCIAL DISTORTION

Epitaph

mercredi 9 mars 2011, par Jeff Bugz

(2/5) Cher Mike Ness, oui, je le sais, tu te fais vieux, tu es presque rendu dans la cinquantaine, mais cela n’est pas la raison pour laquelle tu as dû attendre 6 ans avant de nous offrir la suite de Sex, Love & Rock ‘N’ Roll (2004). Le problème, c’est que depuis la sortie de Somewhere Between Heaven & Hell (1992) je suis accro à ta musique. J’ai même aimé tes albums solos. Où étais-tu ?

Enfin, j’écoute ton nouvel album et wow ! Il démarre en lion avec cette superbe pièce instrumentale qui j’espère donnera le ton à ce nouvel album ?! Eh…hey Mike, c’est quoi le « rip off » de Provocante de Marjo que j’entends en deuxième plage, avec des chœurs de madame d’église ? Dude ! Qu’est-ce qui se passe… ? Punk rock tu te rappelles ? Tu as des tatouages et tu es un rebel, bon ce n’est qu’une pièce, je passerai l’éponge.

Gimme the Sweet & Lowdown, ça c’est pas mal, on reconnaît ton côté 60’s et le son de ta guitare, c’est quand même assez pop mais bon, ça fait du bien de t’entendre à nouveau mon pote ! Pour la troisième pièce, j’ai eu peur que tu nous envoies une reprise de What’s the Frequency, Kenneth ? de R.E.M., mais bon ça s’est bien replacé. La huitième pièce Alone & Forsaken est vraiment pas mal, probablement l’un des tubes de l’album, tout en restant intègre au son des Social D. Pour Writin On The Wall, j’ai vraiment cru que Sheryl Crow chanterait en duo avec toi, je ne suis pas déçu qu’elle n’y soit pas, mais le piano en début de chanson, ce n’est pas très punk rock… sérieux ! Can’t Take It With You, là tu dépasses les limites, sérieusement on dirait un morceau de Colin James de l’époque « Just Came Back » mélangé avec du bon Social Distortion et encore la maudite gang de Sister Act/Rock n’ nonne dans les back vocals…ouch ! Tu t’en sors bien avec le dernier morceau (quoique la fin de la pièce à la Richard Marx, j’aurais pu m’en passer), mais bon, je n’y ai pas pris mon pied comme dans toute la discographie passée.

PS : Mike, rendons nous à l’évidence, tu vieillis et ça me fait peur, mais tu peux te reprendre, regarde Johnny Cash a bien sauvé sa carrière en finissant en beauté. Ne me fais juste pas attendre aussi longtemps avant le prochain svp.

PPS : Pochette atroce.

- Desc. : Punk ‘N’ Roll
- R.S.V.A. : The Clash, Johnny Cash, The Rolling Stones

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0