[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > S > SO SO GLOS, THE

Low Back Chain Shift

SO SO GLOS, THE

Green Owl

mardi 28 décembre 2010, par Olivier Boivin

(3.5/5) Il arrive comme un missile non prémédité. Je parle ici de la bombe Low Back Chain Shift, mini album d’une douzaine de minutes par la formation The So So Glos. Ayant changé maintes fois de nom (précédemment The Dinosaurs, Spitt et ensuite Urban Eyze) The So So Glos commence à pratiquer dès l’école secondaire. Alex Levine, Ryan Levine et Matt Elkin habitent tous sous le même toit de Brooklyn et intègrent dès l’âge de quatre ans leur demi-frère Zach Staggers (à la batterie) pour former un groupe de quatre frères aux guitares électriques et aux chants propulsifs. Les 5 pièces musicales de cet opus folk rock sont instantanément attachantes et captivantes. Enjoués, les membres de la formation prennent leurs influences des Ramones et du style punk grunge. C’est la manière qu’eux se seraient décrits.

J’en aurais tellement plus à dire sur les influences et similitudes de The So So Glos. Je vois du Modest Mouse en eux, avec plus de surf rock à la Pixies, mélangé à des rythmes qui m’ont fait rappeler The Strokes ou The French Kicks. Sur Low Back Chain Shift, il y a un côté presque klezmer (musique festive juive), car leur batterie se démarque légèrement du reste des instruments. Je dois mentionner la deuxième pièce, Live Like TV, comme étant un petit chef-d’œuvre, une bombe à elle seule.

Leur rock explore différents sons de guitares électriques/acoustiques tous plus jubilants les uns que les autres. Ce petit disque s’avère être un bon choix quand vient le temps de passer une agréable soirée entre amis. Malheureusement court, néanmoins Low Back Chain Shift donne envie de bouger et se veut donc un choix judicieux au moment de votre prochaine fête !

- Desc. : Indie rock garage
- R.S.V.A. : The French Kicks, Fresh & Onlys, The Strokes

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0