[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > S > SLEATER-KINNEY

The Woods

SLEATER-KINNEY

(Sub Pop)

mardi 12 septembre 2006, par Karine Simard

J’assistais hier soir à l’apparition sur scène de trois filles radieuses, complices et prêtes à en mettre plein la vue. Suite à ce concert mémorable et à la sortie d’un album tel que The woods, la fin de leur carrière, débutée en 1994, n’est pas envisageable. De plus, souhaitons que la peur de la redondance n’osera plus se présenter chez le trio, puisque celui-ci a prouvé qu’il n’avait pas peur de l’aventure. Ce septième album est probablement le plus important tournant dans l’existence de Sleater-Kinney. Non seulement ont-elles fait appel à un nouveau producteur qui a repoussé leurs limites, Dave Fridmann, mais elles ont signé pour la première fois avec une autre étiquette que Kill Rock Stars. Quant aux pièces qui sont le fruit de l’expérience de ces femmes qui sont dorénavant à prendre telles quelles ou à laisser, elles sont plus sombres et complexes que celles du passé. Avec la pièce Let’s call it love, Carrie, Janet et Corin reproduisent le type d’improvisations qu’elles font en concert : une pièce de près de 12 minutes qui s’enchaîne à merveille avec la suivante, soit Night light. Que dire de Jumpers, Entertain et Rollercoaster : de vraies bombes qui mélangent le meilleur accumulé par les filles au cours des années avec le meilleur qui restait à venir. Mais une partie seulement… parce qu’elles savent faire durer le plaisir. KS

- Desc. : Rock brut
- R.S.V.A. : Elastica, L7, Magneta Lane

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0