[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > S > SIAN ALICE GROUP

59.59

SIAN ALICE GROUP

Social Registry

mercredi 6 mai 2009, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) On revient aujourd’hui sur un album qui est malheureusement passé « sous le radar », pour utiliser un anglicisme à l’image forte, lors de sa sortie en février… 2007. Même si cet album est sorti il y a plus de deux ans, les fans de musique ambiante chantée seront ravis de découvrir ce groupe.

Les multi-instrumentistes Rupert Clervaux (percussions, batterie, piano, claviers, guitares électriques et acoustiques, basse et harmonica !) et Ben Crook (guitares électriques, 12-cordes, basse, joujouka, zither, percussions, claviers, piano et harmonica !) ont concocté un superbe voyage musical bourré d’ambiances qui varient entre une lenteur exploratoire (Complete Affection, en fin de CD), et un rock indie un brin accrocheur (Sleep). La douce voix de mademoiselle Sian Ahern revient et repart tout au long de cette aventure musicale à quatre. Sasha Vine, au violon et à l’accordéon, complète l’équipe. Curieusement, celle qui donne son nom au quatuor n’en est pas l’actrice principale. Sa voix est utilisée avec parcimonie.

« 59.59 » est le genre d’album que l’on laisse jouer en boucle et qu’on oublie un peu. Une belle qualité quand on a envie de laisser vaquer son esprit ou que l’on a besoin de calme autour de soi. Il nous ramène sur Terre de temps à autre avec des moments plus « chanson », plus rock, où les guitares et la voix reprennent leur place à l’avant-plan. On repart ensuite dans le pays des rêves et des vaporeux nuages, à la Mazzy Star lorsque ceux-ci « jamment » un peu. Ahern n’a malheureusement pas le charme vocal d’une Hope Sandoval, mais dans le contexte planant du Sian Alice Group, son type de voix un peu impersonnelle est quand même agréable.

- Desc. : Indie rock progressif
- R.S.V.A. : Gang Gang Dance, The Besnard Lakes, Black Mountain

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0