[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > S > SCHNAUSS, ULRICH

Missing Deadlines – Selected Remixes

SCHNAUSS, ULRICH

Rocket Girl

jeudi 23 septembre 2010, par Olivier Boivin

(4/5) Quelle belle caresse planante ai-je ressentie de la tête aux pieds en écoutant cette compilation d’une aura vibrante de haute qualité ! L’étiquette indépendante britannique Rocket Girl, jeune depuis 1997, n’est pas dans ses premières pontes d’artistes. On pense à des groupes tels que The Brothers Movement, A Place to Bury Strangers ou Coldharbourstores, pour ne nommer que ceux-là.

Mais qui est Ulrich Schnauss ? Né dans le port de Kiel, au nord de l’Allemagne en 1977, il s’intéresse à un éventail de musiques : My Bloody Valentine, Slowdive, Tangerine Dream, puis ses aspirations se dirigent vers le style « breakbeat ». Il n’y avait pas beaucoup d’opportunités pour voir ses influences musicales à Kiel, alors il s’installe à Berlin en 1996. La production musicale d’Ulrich a commencé sous les pseudonymes View of the Future et Ethereal 77. Ses premiers morceaux électros et « drum-driven » ont été remarqués par l’étiquette berlinoise CCO (City Centre Offices), à laquelle Schnauss envoya du matériel sur une base régulière. Ulrich officialise un premier album sous son propre nom, Far Away Trains Passing By, sorti en Europe en 2001, et aux États-Unis en 2005. Sa participation scénique au Bestival en 2008 est remarquée par plusieurs amateurs de musique électronique. Dans une entrevue, il dit : « J’ai toujours aimé la musique qui a deux éléments : la mélancolie et la tristesse, comme une description de la situation actuelle où vous êtes, mais en même temps un élément d’espoir, une utopie qui vous rappelle la possibilité d’une autre vie. » Effectivement, Missing Deadlines fait preuve d’émancipation, par sa transe palpable et méditative. Enfin, un artiste qui choisit d’autres artistes qu’il remixe de manière brillante, c’est-à-dire, non pas ceux que l’on prend parce qu’ils sont les plus populaires, ni des demandes spéciales d’amis dans le besoin.

Schnauss n’accepte aucun compromis en choisissant ce qui lui fait plaisir : des mélodies enivrantes et touchantes. Parfaitement ficelé, cette sélection nous emmène loin, le plus loin possible en terme de catapultage intergalactique. De quoi faire exploser les débris de satellites sur son passage, ce disque est une navette spatiale volante sans terminus. Un régal !

- Desc. : Électro shoegaze ambiant
- R.S.V.A. : Boards of Canada, Slowdive, Millimetrik

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0