[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Orphan Works

SAMIAM

No Idea

jeudi 24 mars 2011, par Olivier Boivin

(2.5/5) Cela fait plus d’une vingtaine d’années que la formation Samiam explore les recoins du punk rock liché de haut de gamme. Bien des années après leur album épique intitulé Clumsy, paru en 1994, qui les plaçait sous les feux de la rampe, le quintette sauvage choisit de présenter un disque fort accessible, un album qui mélange rage et laisser-aller. Avec James Brogan à la guitare électrique, Jason Beebout incarnant la voix prinicpale, Sergie Loobkoff à la guitare également, Aaron Rubin à la basse et Victor Indrizzo à la batterie, les gars de Samian s’amusent comme des petits fous. Leur étiquette de prédilection cette fois est No Idea (Against Me !, Less Than Jake, The Ergs), un choix judicieux dans l’univers garage.

Ce n’est pas comme s’il y avait des pièces canons sur Orphan Works, le tout s’écoutant aussi aisément qu’un album pop. C’est un peu ce qui irrite quand on écoute cette formation, on ne se sent pas du tout près d’eux, ni invités à leur accorder une place dans nos cœurs. Ils sont puissants, certes, mais quoi d’autre ? Fidèle à l’attitude sombre du passé, la pièce Search and Destroy, incontournable reprise des Stooges (Iggy Pop, Raw Power) est très réussie, très juste. Je n’exagère en rien quand je vous dis qu’elle est superbement interprétée. Ce disque mélange quelques reprises (leur version Here Comes Your Man des Pixies se veut succulente) et pièces authentiques, dans un langage commun que l’on savourait dans les 90’s. Du punk rock pur, mais non dur ; ce n’est pas ce qu’ils croient nécessaire, puisque l’album diffuse une ambiance, somme toute, plutôt axée sur l’esprit de festivité.

- Desc. : Indie punk rock
- R.S.V.A. : No Use For A Name, Strung Out, Lagwagon

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0