[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > R > THE ROCKETEERS

Aux petites heures du matin

THE ROCKETEERS

(XL-5/Local)

mercredi 11 octobre 2006

Après avoir entendu maintes fois le nom du groupe The Rocketeers, j’entends enfin la quatrième parution de ce groupe rock’n’roll de Québec. Une sonorité garage à souhait sans être démesurée. Musicalement, il s’agit de « riffs » classiques déjà entendus depuis 30 ans, ce qui est la base de tout bon groupe garage et qui peut donner de très bons résultats lorsque bien utilisée avec le bon son, mais surtout avec des textes intéressants. C’est là que les Rocketeers prennent une débarque. Les sujets de leurs pièces se résument assez vite : sexe, alcool et rock’n’roll, ce qui encore une fois, peut être très intéressant si bien utilisé, ce qui est plus ou moins le cas. Les chansons vous collent quand même dans la tête après deux ou trois écoutes, sauf que j’ai l’impression d’entendre Jello Biafra qui fausse en chantant du gogo à la française. Ils devront se réajuster s’ils veulent aller un peu plus loin que les radios communautaires et universitaires. Les Rocketeers, c’est comme essayer une nouvelle recette : tous les ingrédients sont présents, mais le tout a collé au fond de la poêle. ML

- Desc. : Rock’n’roll garage franco
- R.S.V.A. : Caféine, Les Goules, Les Breastfeeders

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0