[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > R > THE ROBOT ATE ME

Carousel Waltz

THE ROBOT ATE ME

(5 Rue Christine)

dimanche 10 septembre 2006, par Christina Bounhom

Les admirateurs de The Robot Ate Me risquent d’être déroutés par cette dernière parution. Ryland Bouchard, l’homme derrière la formation, a opté pour une approche folk plutôt simpliste comparativement aux albums précédents qui étaient plus expérimentaux. Carousel waltz se fait assez linéaire tout au long de sa durée, avec des arrangements bien pensés, mais maintenus au strict minimum. La plupart des compositions sont des semi-ballades folk teintées de mélancolie, et la voix craquée de Ryland Bouchard (qui est similaire à un mélange des voix de Chris Martin de Coldplay et Darryl Hayman de Hefner) accentue l’ambiance grise qui y règne. Par contre, des coups de clarinette par-ci et des coups de trompette par-là agrémentant les pièces empêchent l’album de sombrer dans la catégorie des disques déprimants. Carousel waltz peut donc sembler fade au premier abord, mais il se fait découvrir et s’embellit avec les écoutes. Les mélodies deviennent graduellement de plus en plus accrocheuses et irrésistibles. Tout à fait charmant. CB

- Desc. : Folk/indie rock lo-fi
- R.S.V.A. : Havergal, The Microphones, Hefner

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0