[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Glass Swords

RUSTIE

Warp

samedi 8 octobre 2011, par Olivier Boivin

(3.5/5) Voici enfin l’arrivée du premier album complet du jeune et talentueux explorateur de sons numériques Russell Whyte, alias Rustie. Originairement dj dubstep et producteur, son style vacille entre hip-hop et électro. Après son EP Sunburst paru en 2010 et les nombreux remixes réalisés auprès d’étiquettes de renoms (BPitch Control, Stuff, Hyperdub), voici Glass Swords, un album aux variations aussi rocambolesques qu’un tour de montagnes russes. Sur ce petit bijou aux échantillonnages exotiques, on peut se sentir parfois bousculé, parfois attendri. Cet album s’écoute comme un film d’animation fantastique, c’est-à-dire, sans savoir vraiment dans quel décor imaginaire on nous emmène et il est conseillé d’ailleurs de se laisser guider avec confiance vers son monde fantasmagorique.

Les surprises sont nombreuses et agréables sur Glass Swords, notamment sur Death Mountain, la pièce la plus marquante d’entre toutes. Ice Tunnels se démarque toutefois par des sons rappelant qu’une stalagmite se différencie d’une stalagtite. On se retrouve réellement dans des univers contenant leur propre climat distinct. Il faut mentionner toutefois le déséquilibre que l’album procure aux premières écoutes. Il faut lui accorder la chance de chatouiller plusieurs fois nos lobes d’oreilles pour en tirer pleinement le potentiel et l’essence du disque.

Rustie, en provenance de Glasgow en Écosse, fait sa marque auprès d’artistes de renoms (avec des remixes de Zomby, Pivot ou encore Modeskelator), puis réussit à prendre sa place en Angleterre grâce à l’étiquette Warp. L’album devrait plaire aux vrais amateurs de musique expérimentale, car il est en réalité un travail immense de recherche et d’expérimentation.

Espérons simplement que les projets futurs contiendront des plages plus longues, moins explosives, plus structurées (intro et conclusion), afin de nous accrocher pour de bon ! Il suffit d’écouter Surph pour nous donner le goût d’entendre ses nombreux EPs du passé. Une pièce absolument groovy et sensuelle.

- Desc. : Indie ambiant expérimental
- R.S.V.A. : Zomby, Boards of Canada, Nosaj Thing

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0